En Chine, PSA rachète un distributeur de pièces automobiles pour muscler l'après-vente

En Chine, PSA rachète un distributeur de pièces automobiles pour muscler l'après-vente
Le constructeur français PSA prend une part majoritaire dans un distributeur chinois de pièces de rechangeDaniel ROLAND
Chine

Le constructeur automobile français PSA a annoncé vendredi prendre une participation majoritaire dans le distributeur chinois de pièces de rechange Jian Xin, en vue de renforcer sa présence en Chine, un marché crucial où il a vu ses ventes plonger.

L'opération, dont les détails financiers n'ont pas été révélés, permettra à PSA d'étoffer sa palette de services après-vente en Chine, où il déploie son réseau de garages multimarques Euro Repar Car Service, explique le groupe dans un communiqué.

Jian Xin, qui distribue chaque année quelque 5 millions de pièces provenant d'équipementiers, assure être un leader du secteur dans la région de Shanghai (est), desservant notamment de nombreux réparateurs indépendants.

Avec lui, le groupe français "accède à un système de distribution logistique compétitif et efficient", selon le communiqué, tandis que les réparateurs clients de Jian Xin "sont susceptibles de rejoindre le réseau" Euro Repar de PSA.

La constructeur s'efforce, partout dans le monde, de muscler ses services après-vente quels que soient la marque et l'âge du véhicule, et à ses yeux, la Chine, premier marché automobile mondial, fait figure de potentiel eldorado sur ce créneau.

C'est également une manière pour PSA de conforter son image sur un marché décisif où il a vu ses ventes plonger de 37,4% l'an dernier, à 387.000 unités, alors que deux ans plus tôt, il disait viser un million d'unités à l'horizon 2018.

Vos commentaires