En ce moment
 
 

Encore convalescente, la Grèce risque de "retourner en récession" en 2020

Encore convalescente, la Grèce risque de
Le ministre grec des Finances Christos Staikouras, le 11 février 2020 à AthènesLOUISA GOULIAMAKI

Le ministre grec des Finances Christos Staikouras a affirmé jeudi que l'économie de son pays, encore convalescente, devrait replonger en récession en 2020 en raison de la pandémie du coronavirus, le recul du PIB étant estimé "entre 1% à 3%".

"Le pays (la Grèce) va retourner en récession, comme toute l'Europe", a déclaré Christos Staïkouras à la télé privée grecque Skaï. Le recul du Produit intérieur brut (PIB) est estimé entre "1% et 3%", selon le ministre, cité par le site internet de Skaï.

Après avoir subi, entre 2009 et 2018, la plus grave crise économique de son histoire récente, la Grèce a progressivement connu une reprise depuis 2017 et tablait sur une croissance d'au moins 2,4% pour 2020.

Christos Staïkouras n'a voulu s'étendre ni la durée de la pandémie du Covid-19 - qui a fait 26 morts et affecte 892 personnes -, ni sur ses conséquences sur le tourisme, moteur de l'économie du pays.

Depuis dimanche, la population grecque est placée en confinement, après l'adoption précoce d'une série de mesures incluant la fermeture des sites archéologiques, musées et hôtels jusqu'à la fin avril.

Sorti officiellement en août 2018 de trois plans successifs de soutien internationaux, le pays reste sous la surveillance stricte de ses créanciers, UE et FMI.

Parmi les engagements pris par le pays figurait la réalisation d'un excédent budgétaire primaire (hors charges de la dette) de 3,5% du PIB jusqu'en 2022.

Mais pour amortir le choc de la récession anticipée en raison de la pandémie, l'Union européenne a annoncé qu'elle suspendait les règles de discipline budgétaire qui s'appliquent à ses Etats-membres et, par conséquent, cet engagement "n'existe plus", a affirmé récemment le ministre de l'Economie.

hec/evs

Vos commentaires