En ce moment
 

Fusillade en Floride - Walmart annonce à son tour de nouvelles restrictions sur ses ventes d'armes

Fusillade en Floride - Walmart annonce à son tour de nouvelles restrictions sur ses ventes d'armes

(Belga) Le géant américain de la distribution Walmart, ainsi qu'un distributeur d'armes de premier plan ont annoncé mercredi, l'un après l'autre, vouloir imposer dans leurs magasins de nouvelles limitations à l'achat d'armes, à la suite de la tuerie qui a eu lieu le 14 février dernier dans un lycée de Floride. Walmart a ainsi annoncé dans un communiqué que la chaîne relevait son âge limite pour la vente d'armes et de munitions à 21 ans minimum.

L'autre enseigne qui avait déjà fait une sortie similaire mercredi est "Dick's Sporting Goods", une importante chaîne de magasins d'articles de sport. Selon l'annonce de cette entreprise, elle a décidé de cesser, avec effet immédiat, de vendre des fusils d'assaut semi-automatiques. En outre, le distributeur ne vendra plus de chargeurs de grande capacité ni d'armes aux moins de 21 ans. Plus tard dans la journée, Walmart, qui vend également des armes dans ses rayons consacrés au sport, pour la chasse et le tir récréatif, a annoncé que des armes et munitions ne seraient plus vendues aux moins de 21 ans. Les objets ressemblant à des fusils d'assaut, comme par exemple des jouets ou du matériel d'"airsoft", où des répliques d'armes à feu sont utilisées, vont quant à eux être enlevés du site internet de la chaîne. Walmart ne vendait déjà plus, depuis 2015, de véritables fusils d'assaut semi-automatiques, pour des questions de demande en diminution, selon le groupe. A l'exception de l'Alaska, Walmart ne vend pas non plus d'armes de poing. La fusillade de la Saint-Valentin, à la Marjory Stoneman Douglas High School à Parkland, avait fait 17 morts. Le tireur, âgé de 19 ans, avait utilisé un fusil semi-automatique AR-15, qu'il détenait en toute légalité. Il a d'ailleurs été dépeint comme un adolescent aimant les armes et le tir. Le lendemain, cet ancien élève renvoyé de l'établissement pour des problèmes de comportement a été inculpé de 17 meurtres avec préméditation. Il est actuellement détenu. L'annonce de Walmart et Dick's Sporting Goods a coïncidé mercredi avec le retour des élèves dans les classes du lycée Marjory Stoneman, exactement deux semaines après le massacre. (Belga)

Vos commentaires