En ce moment
 

Grève: la SNCF va rembourser partiellement ses abonnés du TER

Grève: la SNCF va rembourser partiellement ses abonnés du TER
Photo prise le 3 avril 2018 d'un employé de la SNCF marchant sur une voie à la Gare de Lyon vide, lors d'un jour de grève. La SNCF a décidé de rembourser partiellement les abonnements des usagers LUDOVIC MARIN

La SNCF a annoncé lundi qu'elle rembourserait 50% du prix des abonnements de mai pour les usagers des TER affectés par la grève des cheminots, étendant cette mesure à certaines lignes Intercités et assouplissant les modalités de remboursement.

Les 275.000 abonnés aux TER avaient déjà obtenu un remboursement de 50% sur leur abonnement d'avril, valable en juin. La réduction était de 30% pour les usagers des lignes Intercités si moins d'un train sur trois avait circulé sur leur ligne habituelle pendant les jours de grève.

Pour mai, le remboursement de 50% a été étendu aux lignes Intercités qui sont passées sous l'autorité des régions ou vont le devenir, vers la Normandie (dont Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville), les Hauts-de-France (Paris-Amiens-Boulogne), le Centre-Val-de-Loire (Paris-Orléans-Tours, Paris-Nevers, Paris-Bourges-Montluçon) et le Grand-Est (Paris-Troyes-Belfort).

Les abonnés mensuels concernés recevront des bons d'achat qu'ils pourront échanger contre des billets TER ou pour payer leur abonnement entre août et décembre, a précisé la direction.

Les mesures facilitant la suspension des abonnements sont également reconduites jusqu'à la fin du mouvement.

Pour les 750.000 usagers non-abonnés qui prennent des TER, les billets resteront utilisables pendant dix jours jusqu'à la fin du mouvement. En cas de non-utilisation, ils seront remboursables sans frais pendant 61 jours.

"C'est une mesure nationale, simple, lisible et homogène", a indiqué à l'AFP Frank Lacroix, directeur général TER. "Les régions en comprennent le sens."

"La remise de 50% est supérieure à la baisse de l'offre, qui était de 28% en mai" (et de 52% les jours de grève), a remarqué le responsable. "Bien évidemment, ce n'est pas mathématique! On comprend bien que le ressenti du voyageur, ce n'est pas 50%, ce n'est pas 28%, c'est compliqué...", a-t-il poursuivi.

"On veut s'assurer de ne pas laisser de côté des voyageurs qui auraient été, pour des raisons particulières, moins bien traités que les autres. On s'est engagé à faire un bilan à la fin de la grève, et le cas échéant, prendre des mesures adaptées pour les voyageurs qui mériteraient des mesures complémentaires", a-t-il ajouté.

La SNCF a reconnu avoir perdu le tiers de ses voyageurs TER en mai. "Il va falloir les reconquérir, et nous travaillons d'arrache-pied avec chacune des régions pour que nos voyageurs reviennent, et pour en conquérir d'autre", a relevé M. Lacroix.

La compagnie en particulier va mettre en vente cet été 1,6 million de billets à petit prix "pour redonner le goût du TER au voyageur occasionnel" et offrir la lecture de la presse sur son application SNCF e-livre jusqu'au 31 août, a-t-il annoncé.

Pour le cas particulier de l'Ile-de-France, la SNCF doit rembourser 50% des abonnements Navigo en avril et mai.

Vos commentaires