En ce moment
 
 

Guerre des frites entre Bruxelles et Bogota: l'UE va saisir l'OMC

Guerre des frites entre Bruxelles et Bogota: l'UE va saisir l'OMC
L'Union européenne veut saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour contester des droits de douane imposés par la Colombie contre les frites surgelées en provenance de Belgique, d'AllemagneMartin BUREAU

L'Union européenne a annoncé lundi son intention de saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour contester les droits de douane antidumping imposés par la Colombie contre les frites surgelées en provenance de Belgique, d'Allemagne et des Pays-Bas.

"J'ai donné instruction aujourd'hui (...) de lancer une procédure de règlement des différends auprès de l'OMC contre la Colombie dès que possible", a déclaré la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, lors d'une conférence de presse.

Ces mesures, annoncées par Bogota en novembre 2018, "sont complètement injustifiées et nuisent aux entreprises européennes", a-t-elle ajouté.

Elle a indiqué que l'UE avait fait de nombreuses tentatives pour arriver à un accord avec le gouvernement colombien. "Mais tous les efforts ont échoué", a-t-elle dit.

L'association belge des professionnels de la filière Belgapom s'est réjouie de l'annonce de la commissaire européenne, saluant son soutien "depuis le début" dans cette bataille commerciale.

"Nous sommes très contents", a réagi Romain Cools, secrétaire général de Belgapom, jugeant que les mesures prises par la Colombie relevaient du "protectionnisme".

Il a indiqué que la Colombie était le troisième pays, après l'Afrique du Sud et le Brésil, à avoir mis en place de telles mesures antidumping. "Il faut arrêter ce jeu de dominos", a-t-il dit.

L'impact de la décision colombienne porte sur une part de marché limitée.

Selon cette source, la Belgique a produit l'an dernier quelque 2 millions de tonnes de frites congelées. Sur cette production, 90% sont exportées, dont un tiers hors de l'UE.

Vos commentaires