En ce moment
 
 

Hongrie: entrée en vigueur d'une TVA à 27%, le taux le plus élevé de l'UE

 
L'augmentation de la TVA en Hongrie, de 25 à 27%, le plus élevé de l'Union européenne (UE), est entrée en vigueur au 1er janvier, une mesure décidée par le Premier ministre Viktor Orban, pour boucher le trou des finances publiques. Le taux réduit de la taxe sur la valeur ajoutée à 18% sur les produits alimentaires de base reste lui inchangé comme celui de 5% sur les livres et les journaux. L'augmentation de la TVA a été avalisée par la Commission européenne. Cette mesure, qui s'ajoute à toute une série de taxes créées ou augmentées tout au long de l'année 2011, "va entraîner une augmentation significative de l'inflation", jusqu'à 5% en 2012, a estimé la Banque centrale hongroise (MNB) dans son dernier rapport sur l'évolution de l'inflation, à la mi-décembre. Pour 2011, la MNB a estimé l'inflation à 3,9%. Confronté à une grave crise financière à la suite de la dégradation dans la catégorie "spéculative" de la note de la dette à long terme de la Hongrie par deux agences financières, Moody's et Standard & Poors, Viktor Orban veut à tout prix atteindre son objectif ambitieux d'un déficit public limité en 2012 à 2,5% du Produit intérieur brut (PIB), soit en-dessous des 3% maximum fixés par le Pacte de stabilité lié au Traité de Maastricht. Avec une devise nationale dévaluée de plus de 20% au cours des trois derniers mois par rapport à l'euro et des taux d'intérêt pour les obligations d'Etat frôlant les 10%, M. Orban a été contraint de lancer un appel au secours au Fonds monétaire international (FMI), qu'il boudait auparavant. (GFR)

 

Vos commentaires