En ce moment
 

Inde: la Banque centrale relève ses taux pour la première fois en quatre ans

Inde: la Banque centrale relève ses taux pour la première fois en quatre ans
L'entrée de la banque centrale indienne (RBI), photographiée le 5 avril 2018 à BombayPUNIT PARANJPE

La Banque centrale indienne (RBI) a annoncé mercredi pour la première fois en quatre ans un relèvement de son principal taux d'intérêt, citant des inquiétudes quant à l'inflation.

La Reserve Bank of India a relevé son taux Repo de 25 points de base à 6,25%. La dernière hausse de ce taux datait de janvier 2014.

Le taux d'inflation s'est récemment établi à 4,58%, au-dessus de l'objectif autour de 4% fixé par le comité de politique monétaire de la RBI, tiré par la hausse des prix du pétrole et des dépenses de consommation.

"Le comité de politique monétaire réitère son engagement d'atteindre l'objectif d'inflation de 4% à moyen terme sur une base durable", selon le communiqué de la banque.

La mousson, attendue à un niveau normal, devrait soutenir ces prochains mois la production agricole qui joue un rôle crucial dans l'économie de ce pays grand producteur de riz, sucre, blé et coton.

Les analystes étaient divisés sur l'opportunité de la Banque centrale de relever d'ores et déjà les taux ou d'attendre la prochaine réunion du comité en août, deux mois environ après le début de la mousson.

L'économie indienne a montré des signes de reprise ces derniers mois, portée par l'industrie manufacturière et la demande des consommateurs après un ralentissement imputé à la démonétisation de billets de 500 et 1.000 roupies (6,3-12,6 euros) fin 2016 suivie de la mise en œuvre chaotique de la nouvelle TVA harmonisée.

La croissance indienne a continué de s'accélérer au dernier trimestre de l'exercice budgétaire 2017-2018 clos en mars, à +7,7% sur un an, un plus haut depuis deux ans, et un chiffre supérieur aux attentes des économistes de Bloomberg, qui prévoyaient +7,4%.

En août, la Banque centrale indienne avait abaissé son principal taux directeur pour la première fois en neuf mois, le réduisant d'un quart de point, à 6%, face à un ralentissement de l'économie et une faible inflation.

Vos commentaires