En ce moment
 
 

L'ombre de Lagerfeld sur le défilé Chanel haute couture

Mode

L'ombre de Karl Lagerfeld a plané mardi à Paris au défilé de Chanel dans le décor reproduisant sa gigantesque bibliothèque au Grand Palais pour la première collection haute couture signée par sa successeure, Virginie Viard.

Loin de l’exubérance des spectacles signés "Karl", la très discrète Virginie Viard est dans l'épure et la sobriété, aussi bien dans le décor que dans les tenues.

Cheveux lisses attachés en queue de cheval bas, lunettes à fine montures intello, chaussures slippers noires ou escarpins noir et blanc à talon ornés d'un nœud portées avec une tunique en satin et robe noire de velours: nombre de looks évoquaient un chic suranné des vêtements de l'intérieur.

"J'ai rêvé une femme à l'élégance nonchalante et à la silhouette fluide et libre. Ce que j'aime dans l'allure de Chanel", a commenté Virginie Viard dans la note du défilé.

- Cols blancs remontés -

Plusieurs silhouettes sont élancées et près du corps comme des robes-manteau longues avec de gros boutons, une robe de soir avec un décolleté sur le dos asymétrique ou ensemble avec une veste cintrée avec quatre poches devant et un pantalon large.

Le mannequin Kaia Gerber, fille de la top Cindy Crawford et égérie de Karl Lagerfeld, a défilé en tailleur rose fluo avec une jupe courte et veste ornée de fleurs blanches brodées et d'un col jabot.

L'abondance de cols et de manches blancs est un autre clin d’œil qui évoque le look inimitable de Lagerfeld décédé en février à 85 ans.

Les boutons blancs étaient également très présents, de même que les tweeds iconiques de la maison.

Orange, vert, pourpre, framboise: les couleurs acidulées chères à Lagerfeld viennent égayer l'ambiance feutrée de la bibliothèque installée sous la verrière, avec fauteuils et tables basses invitant à se poser.

Les actrices française Isabelle Huppert, australienne Margot Robbie et l'ancien mannequin de Chanel Inès de la Fressange ont posé devant les livres avant de prendre place au premier rang. Anna Wintour, la grande papesse de la mode, suivait le baptême du feu de Virginie Viard.

Cette dernière qui ne donne pas d'interview s'est cependant exprimée devant la caméra pour le grand hommage "Karl For Ever" filmé devant l'immense bibliothèque de cet érudit.

"Karl est probablement la personne avec qui j'ai passé le plus de temps dans ma vie", a déclaré Virginie Viard qui a été pendant plus de 30 ans son bras droit. "J'essaie de continuer dans l'idée que je me fais de lui et de la maison Chanel".

La créatrice s'est toutefois écartée de la tradition: pas de robe de mariée pour finir, mais un pyjama et un peignoir de satin rose pâle rebrodé et plissé d’où s’échappent des plumes alors que le défilé s'achevait sur la chanson "Glory Box" de Portishead.

- Noblesse punk de Givenchy -

Clare Waight Keller, créatrice britannique de Givenchy a pour sa part imaginé une collection inspirée d'un "château noble" peuplé de "cygnes", ces femmes racées baignant dans un univers où l'argent coule à flots. Dans son interprétation, elles se sont rebellées pour incarner le glamour moderne.

Cette "noblesse radicale" s'exprime par des tenues en noir en blanc alliant des vestes construites aux épaules prononcées et des jupes souples, transparentes ou brodées de plumes qui soulignent la souplesses des mouvements.

Les mannequins androgynes aux cheveux courts portent des coiffures punk rappelant des plumes ou des couvre-chefs graphiques en plumes, omniprésentes jusque dans les escarpins.

Certaines tenues jouent avec les couleurs contrastées telle la robe de bal noire portée par Kaïa Gerbel brodée de plumes vert menthe ou des ensembles rose vif et noir.

- Armani: cristaux et chapeau rose -

L'Italien Giorgio Armani a choisi les cristaux et le jeu optique de pois pour adoucir la silhouette masculine adoptée par ses femmes. Un micro-chapeau en forme de rose sublime tous les looks, jour comme soir.

Les vestes structurées près du corps sont associées à des pantalons et des jupes fuselées bordées de cristaux. Les tissus légers et transparents sont superposés.

Quelques escarpins aux talons vertigineux sont portés avec des pantalons, mais la femme Armani préfère surtout les oxfords ou autres chaussures à petit talon stable. Le rose poudre, bleu ciel contrastent avec de surprenantes touches de noir.

Vos commentaires