En ce moment
 

L'U Arena rebaptisée "Paris La Défense Arena": le maire de Nanterre vent debout

L'U Arena rebaptisée
Vue intérieure de la U Arena de Nanterre avant un match de rugby, le 5 novembre 2017FRANCK FIFE
architecture

Le maire DVG de Nanterre Patrick Jarry a protesté vendredi, après l'annonce d'un accord passé entre l'U Arena et Paris La Défense, l'établissement public qui gère le quartier d'affaires, pour rebaptiser "Paris La Défense Arena" ce lieu récemment inauguré dans sa ville.

Le conseil d’administration (CA) de Paris La Défense, dirigé par le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian (LR), a validé ce projet de "naming" jeudi soir.

"Le contrat d'une durée de dix ans, prévoit une redevance annuelle de 3 millions d'euros pouvant être complétée par une redevance variable corrélée aux performances de l'enceinte", a précisé l'établissement public dans un communiqué jeudi.

Pour Marie-Célie Guillaume, sa directrice générale, "Paris La Défense Arena", plus grande enceinte multimodale d'Europe, "va nous permettre d’associer Paris La Défense (...) à une expérience intense, de modifier durablement son image et de renforcer sa notoriété".

Cette salle entièrement couverte, de 30.000 places en configuration rugby, 40.000 en mode concert, a été financée par le président du club du Racing 92 Jacky Lorenzetti avec des fonds privés. Elle avait été inaugurée le 19 octobre 2017 par un concert des Rolling Stones.

Le maire de Nanterre et conseiller départemental des Hauts-de-Seine, qui a voté contre le projet lors du CA, demande "la suspension du naming de la U Arena, et la mise en débat d’un nouveau nom incluant Nanterre et financé par des contributions privées".

"Comment comprendre que l’établissement Paris La Défense s'apprête à consacrer 30 millions d’euros d’argent public à une opération de communication, au moment où il demande à chacune des cinq collectivités représentées dans cet établissement, dont la ville de Nanterre, de lui verser 28 millions d’euros sur dix ans pour financer son action?", s'interroge l'édile dans un communiqué.

L'élu propose "la mise en débat d’un nouveau nom: +Nanterre La Défense Arena+" et que ce "nouveau naming soit financé à hauteur de 30 millions d'euros sur dix ans par des fonds privés, à travers une contribution des propriétaires des plus de 80 tours et immeubles de La Défense, dont les biens ont été valorisés par l’arrivée de la U Arena".

Vos commentaires