La Bourse de Paris bien orientée à la mi-journée, lors d'une séance calme (+0,42%)

La Bourse de Paris bien orientée à la mi-journée, lors d'une séance calme (+0,42%)
La Bourse de Paris gagnait un peu de terrain lundi à la mi-journéeERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris gagnait un peu de terrain lundi à la mi-journée (+0,42%), lors d'une séance dépourvue actualité, particulièrement calme en l'absence des investisseurs britanniques pour cause de jour férié au Royaume-Uni.

A 13H20 (11H20 GMT), l'indice CAC 40 prenait 23,05 points à 5.455,55 points dans un volume d'échange de 513 millions d'euros. Vendredi, il avait terminé en petite hausse de 0,24%.

Après avoir démarré dans le vert, la cote parisienne a peu bougé.

La Bourse de New York s'orientait également vers une ouverture en légère hausse.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, prenait 0,31%. Celui de l'indice élargi S&P 500 gagnait 0,25% tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, montait de 0,38%.

La cote parisienne a continué sur sa lancée positive de la semaine passée, aidée par la bonne tenue des indices américains.

"Même si la dynamique haussière des dernières séances reste faible, l'indice parisien s'affirme", a commenté dans une note Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Les investisseurs avaient peu d'actualité à se mettre sous la dent lors de cette séance marquée par l'absence des investisseurs britanniques, en raison d'un jour férié.

Les tensions géopolitiques semblaient passer au second plan, en l'absence de nouveaux développements.

"La reprise des négociations entre l'administration Trump et les autorités chinoises, comme le renouveau de la renégociation de l'Aléna, n'ont débouché sur aucune annonce d'avancée", ont rappelé les analystes du courtier Aurel BGC.

Les discussions sur la révision de l'accord de libre-échange Aléna se sont notamment poursuivies dimanche à Washington entre les Etats-Unis et le Mexique, le négociateur en chef pour le Mexique les qualifiant toutefois de "pourparlers de la dernière heure".

Du côté des indicateurs, le moral des entrepreneurs allemands s'est repris en août à 103,8 points, contre 101,7 points le mois précédent, et les attentes se sont améliorées dans un contexte d'accalmie des tensions commerciales, selon le baromètre Ifo.

En matière de valeurs, Euronext montait de 2,63% à 56,65 euros, soutenu par un relèvement de sa recommandation par KBW.

Les valeurs du luxe étaient bien orientées, à l'image de Kering (+2,17% à 467,10 euros), LVMH (+0,73% à 301,55 euros) et Hermès (+0,97% à 559,40 euros).

Les valeurs automobiles reprenaient des couleurs après une semaine difficile. Peugeot gagnait 1,33% à 23,69 euros, Renault 0,81% à 72,61 euros, Valeo 1,23% à 38,67 euros et Michelin 0,24% à 103,00 euros.

  1. Euronext Cac 40

Vos commentaires