En ce moment
 
 

La Bourse de Paris engrange les résultats avec le sourire (+1,03%)

La Bourse de Paris engrange les résultats avec le sourire (+1,03%)
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris restait bien orientée (+1,03%) mardi, engrangeant les premiers résultats de sociétés avant la réunion très attendue de la Banque centrale européenne jeudi.

A 14H31 (12H31 GMT), l'indice CAC 40 prenait 57,26 points à 5.624,28 points, dans un volume d'échanges de 1,2 milliard d'euros. La veille, il avait fini en petite progression de 0,26%.

La cote parisienne a ouvert en hausse et s'y maintenait depuis, repassant même brièvement au-dessus des 5.600 points.

Wall Street s'apprêtait de son côté à débuter dans le vert. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,38%, l'indice élargi S&P 500 0,34% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,41%.

"Les actions poursuivent leur hausse" dans un climat positif alimenté par les espoirs liés aux banques centrales , a noté David Madden, un analyste de CMC Markets.

Pour la réunion de la BCE qui se tient jeudi, "les investisseurs attendent a minima un ton accommodant", selon lui.

"Les résultats d'entreprises montent par ailleurs en puissance", a-t-il ajouté.

Les investisseurs ont également pris connaissance de la victoire de Boris Johnson dans la course pour devenir Premier ministre britannique, avec à la clé le défi de taille de sortir de l'impasse du Brexit. S'ajoute désormais la nécessité de résoudre la crise avec l'Iran à propos des pétroliers iranien et britannique saisis, l'un au large de Gibraltar et l'autre dans le détroit d'Ormuz.

Du côté des indicateurs, les reventes de logement en juin aux États-Unis sont attendues.

- Faurecia décolle -

Sur le plan des valeurs, Faurecia restait en tête de l'indice SBF 120, dopé (+10,97% à 45,12 euros) par l'annonce d'un bénéfice net en hausse de 1% au premier semestre et la confirmation de tous ses objectifs annuels, malgré un environnement difficile pour l'industrie automobile.

Dans son sillage, le secteur se portait bien. Plastic Omnium prenait 7,80% à 24,19 euros, Valeo 6,52% à 28,58 euros, Peugeot 3,51% à 22,68 euros et Renault 3,29% à 52,98 euros.

Hermès végétait (+0,09% à 644,80 euros) après avoir poursuivi sa trajectoire de croissance au deuxième trimestre, ses ventes atteignant 1,67 milliard d'euros grâce au succès de sa maroquinerie et à une dynamique toujours "très favorable" en Asie, tout particulièrement en Chine.

STMicroelectronics montait de 2,73% à 17,12 euros après des informations selon lesquelles Apple serait en train de négocier le rachat de l'activité de puces pour smartphones de son compatriote Intel pour environ un milliard de dollars, selon le Wall Street Journal.

Edenred bénéficiait (+2,08% à 46,23 euros) de l'anticipation d'un bénéfice opérationnel record et un bénéfice net en hausse de 17,9% au premier semestre.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires