En ce moment
 
 

La Bourse de Paris monte de 0,95%, efface ses pertes de la veille

 

A découvrir

 

La Bourse de Paris repartait à la hausse (+0,95%) mercredi matin, portée quelques bons résultats et effaçant ses pertes de la veille causée par les craintes d''inflation et un recul des valeurs technologiques.

A 09H40, l'indice CAC 40 prenait 59,11 points, à 6.310,10 points. Mardi, il avait fini en baisse de 0,89%.

Wall Street a également clôturé en baisse mardi, plombée par le repli des valeurs technologiques, sensibles aux craintes de surchauffe de l'économie.

La prudence constatée sur les marchés mardi semble être éclipsée mercredi par quelques bons résultats d'entreprises en France et les valeurs bancaires tiraient la Bourse de Paris.

Mais depuis deux semaines, "une forme d'épuisement haussier est à l'oeuvre, avec des marchés à la recherche de prétextes pour baisser en ce début de mois de mai", constate Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Néanmoins pas d'inquiétude et "tant que les taux américains restent stables, une baisse un peu appuyée parait peu probable sur les indices", poursuit-il.

La Banque centrale américaine, la Fed, martèle qu'il est encore trop tôt pour penser à relever les taux. Cependant, l'ancienne patronne de la Fed et désormais secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a jugé mardi qu'il faudra peut-être "augmenter un peu les taux d'intérêt pour que l'économie ne surchauffe pas".

L'économie qui repart, avec pour preuve une multitudes d'indicateurs publiés dernièrement, fait craindre une reprise de l'inflation, qui pourrait pourrait amener à une hausse des taux d'intérêt.

Les bancaires plébiscitées

BNP Paribas était en tête du CAC 40, en hausse de 2,51% à 54,41 euros. Les valeurs bancaires étaient recherchées mercredi, considérées comme des valeurs de croissance moins volatiles que les technologiques.

Société Générale montait de 1,59% à 23,57 euros et Crédit Agricole prenait 1,69% à 12,96 euros.

L'assureur Axa perdait quant à lui 0,36% à 23,61 euros, après avoir publié un chiffre d'affaires en baisse de 3% au premier trimestre, par rapport à 2020.

Stellantis manque de semi-conducteurs

La pénurie mondiale de semi-conducteurs a empêché le groupe automobile de produire 190.000 véhicules au premier trimestre. Stellantis (+1,81% à 14,16 euros) a présenté un chiffre d'affaires net au premier trimestre en hausse de 14% par rapport au premier trimestre 2020.

Des actions Alstom à vendre

Le groupe canadien Bombardier a annoncé son intention de vendre sa participation restante (3,1% du capital) dans le groupe français Alstom (+1,20% à 46,37 euros) qu'il avait obtenue en lui cédant en janvier ses activités ferroviaires.

Veolia satisfait

Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets Veolia (+0,92% à 26,24 euros) a retrouvé au premier trimestre un rythme de croissance d'avant la crise sanitaire, avec un chiffre d'affaires supérieur également à 2019.

Solvay progresse

Le groupe chimique belge Solvay (+1,93% à 108,05 euros) a annoncé un bénéfice net en hausse de 1,8% au premier trimestre et revoit légèrement à la hausse ses perspectives pour l'année.

  1. Euronext CAC40



 

Vos commentaires