La Bourse de Paris regagne du terrain dans un marché un peu plus confiant

La Bourse de Paris regagne du terrain dans un marché un peu plus confiant
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris se reprenait vendredi matin, après un net repli la veille, portée notamment par l'annonce d'une reprise des négociations dans le différend commercial opposant la Chine et les États-Unis.

À 09H39, l'indice CAC 40 gagnait 33,51 points (+0,73%) à 4.645,00 points. La veille, il avait fini en recul de 1,66%.

Le ministère chinois du Commerce a confirmé vendredi que des négociateurs américains se rendraient en Chine lundi et mardi pour le premier tête-à-tête entre les deux puissances depuis que les chefs d'Etat des deux pays se sont rencontrés début décembre pour tenter d'apaiser leur différend commercial.

Un indicateur chinois encourageant publié dans la nuit a de son côté éloigné temporairement les craintes d'un ralentissement de la deuxième économie mondiale.

En outre, "des espoirs (se font jour) sur la levée du +shutdown+ (aux Etats-Unis) après un vote cette nuit par le Congrès sur le plan de financement", ont commenté dans une note les experts de Mirabaud Securities Genève.

La nouvelle majorité démocrate à la Chambre des représentants a voté deux mesures pour sortir de l'impasse budgétaire qui paralyse une partie des administrations américaines. Toutefois, sans le soutien de Donald Trump qui exige un mur à la frontière mexicaine, elles risquent de ne pas passer le Sénat.

Ces éclaircies permettaient aux Bourses européennes, durement affectées la veille par le dévissage de leurs homologues américaines dans le sillage d'Apple, de se reprendre.

Du côté des indicateurs, en France, la hausse des prix à la consommation s'est élevée à 1,6% sur un an au mois de décembre, contre 1,9% en novembre et 2,2% en octobre, selon un chiffre provisoire publié vendredi par l'Insee.

Les investisseurs doivent encore prendre connaissance de la première estimation de l'inflation pour décembre dans la zone euro alors qu'outre-Atlantique est attendu le rapport mensuel sur l'emploi ainsi que les chiffres hebdomadaires sur les stocks de pétrole.

Les valeurs parapétrolières tiraient la cote, profitant de la remontée des cours du brut: Vallourec grimpait de 6,02% à 1,74 euro, TechnipFMC montait de 3,64% à 17,93 euros tandis que CGG gagnait 6,10% à 1,18 euro.

Renault progressait de 1,24% à 53,25 euros. Les avocats du PDG du groupe Carlos Ghosn ont déposé vendredi une demande spéciale pour une comparution de leur client, afin d'obliger le procureur à clarifier publiquement le motif de sa détention prolongée, a-t-on appris auprès du tribunal.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires