En ce moment
 
 

La Bourse de Paris ouvre en hausse, soutenue par la Chine

La Bourse de Paris ouvre en hausse, soutenue par la Chine
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

La Bourse de Paris a démarré du bon pied jeudi pour la quatrième séance consécutive, aidée par des données rassurantes sur l'économie chinoise et la reprise des négociations commerciales entre Pékin et Washington.

A 09H40, l'indice CAC 40 montait de 0,67% 33,58 points à 5.107,85 points. La veille, l'indice avait fini en hausse de 0,35%. Wall Street a également clôturé en hausse mercredi.

"En dépit des craintes sur le commerce, le rebond des exportations chinoises en janvier encourage la prise de risque", résume Neil Wilson analyste chez markets.com.

"La perspective d'une extension de la trêve entre les Etats-Unis et La Chine et les chiffres au-dessus des attentes sur la balance commerciale chinoise en janvier, devraient soutenir les indices européens", estime aussi Tangi Le Liboux, analyste chez Aurel BGC.

"Les données économiques montrant que les exportations chinoises ont rebondi de façon inattendue au début de l'année ont aidé à calmer les craintes d'un ralentissement de croissance dans la deuxième économique mondiale", commente Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

Les exportations de la deuxième économie mondiale ont progressé le mois dernier de 9,1% sur un an, a annoncé jeudi l'administration des Douanes, prenant de court les prévisions du marché.

En Europe, à 44 jours de la date prévue du Brexit, une sortie ordonnée du Royaume-Uni de l'Union Européenne reste encore très incertaine.

"La question du Brexit est, en revanche, complètement négligée par le marché pour la simple et bonne raison que personne n'est en mesure de savoir ce qui va se passer fin mars", relève Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

En zone euro, l'économie allemande échappe de peu à la récession au 4e trimestre 2018, son produit intérieur brut ayant stagné après un recul de 0,2% au trimestre précédent.

Airbus bondissait de 5,52% à 110,10 euros. L'avionneur a annoncé la fin de la production de son vaisseau amiral A380, mais a enregistré un bénéfice net en hausse de 29% pour l'année 2018.

Renault avançait de 2,93% à 58,33 euros. Le constructeur automobile a subi une chute de 37% de son bénéfice net en 2018, à 3,3 milliards d'euros, pénalisé par une moindre contribution de son partenaire japonais Nissan et la baisse des devises de plusieurs pays émergents.

Crédit Agricole SA grignotait 1,20% à 10 euros. Le groupe bancaire a fait état d'une forte hausse de ses bénéfices en 2018.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires