En ce moment
 
 

La Bourse de Paris soulagée après le report américain des droits de douanes sur Pékin

La Bourse de Paris soulagée après le report américain des droits de douanes sur Pékin
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

La Bourse de Paris commençait la semaine prudemment (+0,18%), les investisseurs se montrant soulagés après la décision de Donald Trump de reporter l'augmentation des droits de douane sur des produits importés de Chine.

A 09H40 (08H40 GMT), l'indice CAC 40 avançait de 9,88 points à 5.225,73 points. La Bourse de Paris avait clôturé en hausse vendredi (+0,38%) à 5.215,85 points.

"Les dates clefs pour les marchés sont repoussées et cette semaine perd en grande partie de son importance... Du côté du Brexit, le suspense va se prolonger", écrivent les analystes du courtier Aurel BGC.

"Face à ces reports, les investisseurs devraient focaliser leur attention cette semaine sur les publications de résultats d'entreprises et les indicateurs économiques américains", prévoient-ils. "Mais le principal événement", selon eux, sera le rapport semi-annuel du président de la banque centrale américaine devant le Congrès mardi et mercredi.

A cinq jours de la date butoir, Donald Trump a levé son ultimatum sur le commerce chinois après des "progrès" dans la négociation, relançant l'espoir d'un sommet avec le président chinois pour sceller un éventuel accord.

Pékin a également fait état de "progrès significatifs" lundi, au lendemain de six jours de pourparlers à Washington.

Outre les transferts de technologie, les Etats-Unis reprochent à la Chine d'autres pratiques commerciales "déloyales" et réclament des réformes structurelles pour y mettre fin: respect de la propriété intellectuelle, fin du piratage informatique et des subventions aux entreprises publiques.

Donald Trump a annoncé une rencontre prochaine "probablement" en mars en Floride avec son homologue chinois pour régler les points les plus épineux.

En Europe en revanche, les nouvelles sur le Brexit suscitaient moins d'enthousiasme.

La Première ministre britannique Theresa May a différé dimanche, "d'ici au 12 mars", un vote des députés sur l'accord de Brexit, voulant se donner plus de temps pour tenter de renégocier le texte avec Bruxelles, malgré l'échéance qui se rapproche dangereusement. Elle avait précédemment indiqué se laisser jusqu'à mardi pour trouver une issue sur le Brexit.

Une conférence de presse de la Banque d'Angleterre sur le Brexit était prévue dans la journée.

Les investisseurs auront peu d'indicateurs à examiner, hormis celui de l'activité manufacturière dans la région de Chicago (janvier).

Le secteur sidérurgique se portait bien, porté par la Chine. Eramet progressait de 5,78% à 52,00 euros. ArcelorMittal avançait de 2,27% à 20,98 euros et Vallourec gagnait 2,06% à 2,18 euros.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires