En ce moment
 

Cinquième séance de hausse à la Bourse de Paris

Cinquième séance de hausse à la Bourse de Paris
La Bourse de Paris termine à nouveau en hausse THOMAS COEX

A découvrir

paris

La Bourse de Paris a terminé dans le vert lundi (+0,48%), enregistrant sa cinquième séance de hausse d'affilée, tirant profit d'un environnement géopolitique plus calme et de premiers résultats d'entreprises de bonne facture.

L'indice CAC 40 a gagné 25,72 points à 5.438,55 points, dans un volume d'échanges limité de 3 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini sur une progression de 0,39%.

Après des premiers pas en léger repli, la cote parisienne a progressivement inversé la tendance pour reprendre son ascension entamée la semaine passée.

"Depuis plusieurs séances, une dynamique de rebond s'est installée à la Bourse de Paris", a souligné auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"La place profite d'une accalmie sur le plan géopolitique et dans les discussions protectionnistes" entre la Chine et les Etats-Unis, ainsi que d'une "microéconomie qui se porte bien puisqu'une large majorité des résultats d'entreprises publiés jusqu'ici sont supérieurs aux attentes", a-t-il précisé.

Selon lui, "cette semaine constituera une bonne bonne semaine de test" pour la cote avec les publications attendues de "18 entreprises du CAC 40 et des entreprises technologiques américaines".

"Malgré la bonne tenue du marché, plusieurs éléments restent toutefois à surveiller, comme les pressions inflationnistes liées à la hausse des cours du pétrole ou la tension sur les taux d'emprunt à long terme qui pourraient freiner le rebond", a nuancé l'expert.

En termes d'indicateurs, en zone euro, la croissance de l'activité privée est restée inchangée en avril après le ralentissement enregistré en mars, selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit. Aux Etats-Unis, les reventes de logements pour le même mois ont augmenté davantage que prévu.

- Pernod Ricard pénalisé -

Sur le terrain des valeurs, Pernod Ricard a fermé la marche sur l'indice CAC 40 (-1,83% à 136,45 euros), souffrant par contagion des déboires du groupe de distribution allemand Metro AG qui a publié vendredi un avertissement sur résultat.

SES a perdu 8,89% à 11,68 euros, pénalisé en partie par le versement de dividendes à ses actionnaires qui a mécaniquement pesé sur le cours de l'action.

Iliad a reculé de 2,75% à 169,75 euros, après un abaissement de sa recommandation à "sous pondérer" par Morgan Stanley.

Côté secteur pétrolier, TechnipFMC a pris 1,86% à 27,42 euros et Total 1,03% à 51,16 euros.

Maurel et Prom a cédé 1,32% à 4,50 euros, en dépit de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 15% au premier trimestre, porté par la progression des cours du brut.

Bourbon, fournisseur de services maritimes pour l'industrie pétrolière, a perdu 0,79% à 5,01 euros. Le groupe français a annoncé vendredi qu'il espérait parvenir à un accord général avec ses créanciers "avant la fin de l'année", à l'occasion de son assemblée générale ordinaire.

Air France-KLM a reculé de 1,85% à 8,08 euros alors que le direction d'Air France a prévu d'assurer "près de 75%" des vols mardi, au onzième jour d'une grève par épisodes menée par onze syndicats de tous métiers.

  1. CAC 40 (Euronext)

Vos commentaires