En ce moment
 
 

La Bourse de Paris en proie à la morosité

La Bourse de Paris en proie à la morosité
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris perdait un peu de terrain (-0,24%) mercredi matin, les investisseurs préférant adopter une approche prudente faute de nouvelles avancées dans les discussions commerciales sino-américaines, tandis que les signes d'un ralentissement mondial s'accumulent.

A 09H56, l'indice CAC 40 perdait 11,59 points à 4.835,94 points. La veille, il avait fini en repli de 0,42%.

"Très clairement, tant qu'il n'y aura pas l'annonce d'un quelconque accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis, il y a peu de capacité de rebond durable des indices", a souligné pour sa part Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Alors que les Bourses mondiales s'étaient nettement reprises la semaine dernière grâce aux espoirs d'avancées sur le front commercial sino-américain, ces derniers ont été brutalement douchés hier soir "après des informations selon lesquelles la Maison Blanche avait annulé une réunion commerciale prévue avec les autorités chinoises cette semaine, en raison de désaccords persistants sur les règles de propriété intellectuelle", a expliqué Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Par ailleurs, le Sénat américain doit tenter jeudi de s'accorder sur un texte mettant fin au "shutdown", la fermeture partielle de l'administration fédérale faute de financement du Congrès qui est entrée mardi dans son second mois et pèse sur l'économie et le moral des Américains.

Du côté des indicateurs, le climat des affaires en France est resté stable en janvier après être tombé en décembre à son plus bas niveau en deux ans, a rapporté mercredi l'Insee sur fond de mouvement persistant des "gilets jaunes" et d'inquiétudes sur la croissance mondiale.

Les chiffres de la confiance des consommateurs pour ce même mois en zone euro sont également attendus.

En matière de valeurs, Carrefour s'envolait de 5,39% à 17,22 euros après que le groupe de distribution a annoncé mardi avoir dégagé en 2018 un chiffre d'affaires en baisse de 2,8%, à 85,164 milliards d'euros, pénalisé par l'Amérique latine mais avec une France ayant relativement bien résisté au mouvement des "gilets jaunes".

Sur le front des valeurs, Air France-KLM gagnait à l'inverse 2,25% à 10,93 euros, tandis que les pilotes d'Air France doivent se prononcer mercredi sur un projet d'accord sur leurs conditions de travail et leur rémunération, qui devrait ensuite être soumis à référendum, a annoncé mardi le directeur général du groupe, Benjamin Smith.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires