En ce moment
 
 

La Bourse de Paris relève la tête malgré les incertitudes (+0,81%)

La Bourse de Paris relève la tête malgré les incertitudes (+0,81%)
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris a rebondi mardi (+0,81%), ne se laissant pas décourager par les multiples incertitudes tant au niveau du Brexit que de la guerre commerciale sino-américaine.

L'indice CAC 40 a avancé de 39,60 points pour terminer la séance à 4.928,18 points, dans un volume d'échanges faible, de 2,83 milliards d'euros. Lundi, il avait fini en baisse de 0,76%.

Après une ouverture indécise, la cote parisienne a finalement choisi son camp et progressé tout au long de la séance.

"On est assez surpris par la force du marché", d'autant que ce matin, il a ouvert à l'équilibre, a affirmé à l'AFP Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant bleu Gestion. Cette hausse est d'autant plus étonnante qu'elle "coïncide avec une atonie du marché américain qui est normalement le marché directeur".

Selon lui, "il y a dans le marché des éléments positifs principalement liés à la perspective du vote sur le Brexit à la Chambre des communes, qui devrait écarter définitivement la possibilité d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord".

"Il s'agit aussi d'une réaction technique par rapport à la baisse de la journée précédente", a-t-il complété.

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé ce mardi son intention de rouvrir les négociations avec l'Union européenne pour pouvoir aboutir à un accord de retrait soutenu par une majorité de députés, peu avant l'examen par les députés britanniques d'amendements censés leur donner la main sur ce dossier.

Sur le terrain commercial, les investisseurs attendaient la reprise des discussions sino-américaines. Le négociateur en chef chinois, le vice-Premier ministre Liu He, est arrivé à Washington en vue d'une reprise des pourparlers commerciaux, a rapporté mardi la presse d'Etat, dans un contexte compliqué par l'inculpation du géant technologique Huawei aux Etats-Unis.

A ces sujets majeurs s'ajoute le début d'une réunion de la Réserve fédérale (Fed), à l'issue de laquelle mercredi son président Jerome Powell devrait réitérer "la patience" sur les taux d'intérêt.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires