En ce moment
 
 

La Bourse de Paris toujours portée (+1,21%) par Hong Kong et l'espoir d'un report du Brexit

La Bourse de Paris toujours portée (+1,21%) par Hong Kong et l'espoir d'un report du Brexit
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris poursuivait sa marche en avant (+1,21%) mercredi à mi-séance, les investisseurs voulant croire à une amélioration de la situation politique à Hong Kong et se montrant soulagés que la perspective d'un Brexit sans accord semble s'écarter.

A 14H33 (12H33 GMT) l'indice CAC 40 montait de 65,99 points à 5.532,06 points, dans un volume d'échanges de 1,11 milliard d'euros. La veille, il avait fini en recul de 0,49%.

De son côté, Wall Street se préparait à emboîter le pas au marché parisien et à démarrer en hausse. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average gagnait 0,83%, celui sur l'indice élargi S&P 500 0,86% et celui sur le Nasdaq, à forte coloration technologique, 1,09%.

La cote parisienne a débuté la séance sur un net rebond et a par la suite accru ses gains.

"Les marchés asiatiques ont bondi ce matin après que le South China Morning Post a rapporté que la cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, avait annoncé qu'elle allait retirer le projet de loi controversé sur l'extradition", a relevé dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

En Italie, l'horizon paraissait se dégager également après que les militants du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) ont approuvé à une large majorité, lors d'un vote en ligne, la coalition gouvernementale entre le M5S et le Parti démocrate (gauche).

De l'autre côté de la Manche enfin, "ayant pris le contrôle de l'ordre du jour du Parlement, les députés britanniques semblent prêts à essayer de faire passer une loi visant à écarter la possibilité d'un Brexit sans accord", a souligné M. Hewson.

Si les députés votent en faveur de ce texte de loi, et donc contre le gouvernement, Boris Johnson a déclaré mercredi qu'il soumettrait au vote de la Chambre des Communes une motion pour convoquer des élections législatives anticipées le 15 octobre.

Du côté des indicateurs, l'activité dans les services en Chine a connu en août son rythme de progression le plus rapide depuis quatre mois, selon un indice indépendant.

De son côté, l'activité du secteur des services en France a enregistré au mois d'août sa plus forte croissance depuis neuf mois, selon le cabinet IHS Markit. Elle s'est en revanche contractée en août au Royaume-Uni, plombée par la construction et l'industrie, ce qui renforce le risque de récession avant le Brexit.

Aux Etats-Unis, le déficit commercial s'est réduit en juillet sous l'effet combiné d'une baisse des importations en provenance de Chine, frappée par la guerre des tarifs douaniers, et d'une hausse des exportations.

La publication du Livre Beige de la Fed est également attendu après la clôture des marchés européens.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires