En ce moment
 
 

La Bourse de Paris toujours sur la réserve (+0,11%) et tournée vers les Etats-Unis

La Bourse de Paris toujours sur la réserve (+0,11%) et tournée vers les Etats-Unis
Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018ERIC PIERMONT

A découvrir

paris

La Bourse de Paris restait à l'équilibre (+0,11%) mardi à la mi-journée, les investisseurs demeurant sur la réserve tout en continuant à surveiller la publication des résultats d'entreprises aux États-Unis.

A 13H54 (11H54 GMT), l'indice CAC 40 grappillait 5,79 points à 5.514,52 points, dans un volume d'échanges de 1,08 milliard d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,11%.

La cote parisienne est ancrée à l'équilibre depuis l'ouverture.

Wall Street se dirigeait vers une ouverture positive. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average montait de 0,54%, tout comme celui sur l'indice élargi S&P (+0,34%), et celui sur le Nasdaq, à dominante technologique (+0,39%).

"Alors que la saison des publications de résultats a démarré, les marchés restent proches de l'équilibre tout en se maintenant sur des plus hauts de fin septembre 2018", a souligné Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

"Les investisseurs demeurent dans l'attente d'annonces concrètes concernant notamment les négociations sino-américaines", a-t-il ajouté.

Une nouvelle série de négociations commerciales a débuté lundi entre le Japon et les Etats-Unis à Washington pour deux jours de pourparlers, demandés par Donald Trump dans le cadre de son agressive stratégie pour remédier aux "déséquilibres commerciaux chroniques" de son pays.

La balance des flux de capitaux investis à long terme aux Etats-Unis a par ailleurs retrouvé un excédent en février, après deux mois de déficit, selon les données du Trésor publiées lundi, qui font aussi apparaître une augmentation des investissements de la Chine.

Sur le front des publications américaines, Bank of America a annoncé mardi des résultats en demi-teinte au premier trimestre. Ceux de Johnson & Johnson, IBM, Netflix ou encore United Airlines sont également à l'agenda.

Du côté des indicateurs, le moral des investisseurs allemands est remonté en avril à 3,1 points, passant en terrain positif pour la première fois depuis mars 2018, selon le baromètre de l'institut ZEW.

La production industrielle aux Etats-Unis est encore attendue.

- Bond d'Eramet -

Sur le terrain des valeurs, Eramet prenait la tête de l'indice SBF 120 et bondissait de 13,01% à 67,06 euros, bénéficiant du feu vert donné par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie aux exportations de minerai de nickel de la SLN, filiale du groupe en grande difficulté.

LVMH évoluait à l'équilibre (0,00% à 342,95 euros) et Kering gagnait 0,30% à 533,20 euros. Les familles Arnault et Pinault, deux des plus grandes fortunes françaises à la tête des principaux groupes du luxe mondial, ont annoncé donner, respectivement, 200 et 100 millions d'euros pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par le feu.

Total lâchait 0,84% à 49,65 euros après que son PDG, Patrick Pouyanné, a annoncé mardi que le groupe faisait "un don spécial de 100 millions d'euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris".

Capgemini se repliait pour sa part de 1,07% à 111,05 euros. Le géant informatique français s'est dit "solidaire de l'effort national" et a annoncé verser un million d'euros pour contribuer à la reconstruction de la cathédrale.

EDF gagnait 1,32% à 12,65 euros. Le comité de la stratégie du conseil d'administration abordera fin mai les projets d'évolution de la structure du groupe, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Korian baissait de 1,98% à 34,60 euros après avoir racheté la société néerlandaise Stepping Stones, spécialisée dans "l'accompagnement de la maladie d'Alzheimer et des troubles cognitifs", ce qui lui permet de faire son entrée aux Pays-Bas.

Fleury Michon cédait 0,72% à 41,20 euros. Le groupe a suspendu sa production pendant cinq jours en raison d'un virus informatique, avant de la reprendre lundi, un incident dont les coûts seront couverts par son assurance, a annoncé le groupe de charcuteries et traiteur français.

  1. Euronext CAC40

Vos commentaires