En ce moment
 

La Caisse des dépôts réorganise ses instances de direction

La Caisse des dépôts réorganise ses instances de direction
La CDC est dirigée depuis quelques mois par un nouveau directeur général venu du secteur privé, Eric LombardJOEL SAGET

La Caisse des dépôts (CDC) a annoncé lundi une réorganisation de ses instances de direction, qui passe notamment par la constitution d'un comité exécutif resserré, avec pour objectif de renforcer le soutien de l'institution aux territoires.

Dirigée depuis quelques mois par un nouveau directeur général venu du secteur privé, Eric Lombard, la Caisse, bras financier de l'Etat, sera désormais dotée d'un comité exécutif et d'un comité de direction du groupe, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Dans le détail, le nouveau comité exécutif sera resserré autour de dix membres, en remplacement d'une instance d'une quinzaine de membres, "pour permettre la rapidité d'exécution du projet stratégique" porté par M. Lombard, est-il ajouté.

La composition de ce comité reflétera en outre les cinq métiers sur lesquels la Caisse veut accentuer son activité : le soutien aux projets des territoires, le financement des entreprises via sa filiale commune avec l'Etat Bpifrance, les métiers des retraites et de la formation professionnelle, la gestion d'actifs et enfin le suivi des filiales et des participations.

En parallèle, un comité de direction du groupe continuera comme par le passé à associer les dirigeants des filiales et les directeurs de l'établissement public avec pour objectif "d'enrichir le comité exécutif dans sa réflexion stratégique et d'harmoniser, par la concertation, les actions menées au sein du groupe", détaille le communiqué.

"J'ai assigné un objectif très clair à ces nouvelles instances : oeuvrer avec efficacité et rapidité pour que la Caisse des Dépôts soit plus active et plus présente au service de tous les territoires de la République", explique Eric Lombard, cité dans le communiqué, mettant l'accent sur la lutte "contre la fracture territoriale".

La Caisse des dépôts et consignations (CDC), fondée il y a deux cents ans en 1816, et sa quinzaine de filiales constituent un groupe public fort de 120.000 collaborateurs, dont plus de la moitié en France, et présent dans plus de 70 pays.

Vos commentaires