La FGTB-UBT dénonce le licenciement abusif d'un de ses délégués syndicaux à Herstal

(Belga) La FGT-UBT a procédé lundi en début d'après-midi à une séance d'information via des tracts au sein de la société Coopervision (Herstal), spécialisée dans la distribution de lentilles de contact à travers l'Europe. Un délégué syndical a été licencié abusivement le 31 août dernier, estime le syndicat socialiste qui dénonce la situation et demande la réintégration immédiate du travailleur.

Vendredi dernier, un travailleur de Coopervision, délégué syndical FGTB, s'est vu annoncer son licenciement sur le champ par la direction de l'entreprise qui emploie 200 personnes "dont 100 dans une situation précaire, l'entreprise recourant aux CDD et intérimaires", souligne la FGTB-UBT. Le secrétariat régional du syndicat socialiste dénonce cette "manœuvre" dans une entreprise où le climat social est serein. Il admet toutefois que la loi de 1991 a été respectée, le licenciement s'accompagnant d'indemnités de rupture. "Pourtant, ne prévenir ni le secrétariat régional ni le tribunal du travail, c'est une procédure peu courante pour ne pas dire inédite", assure Daniel Maratta, secrétaire régional FGTB-UBT qui souligne aussi que le travailleur n'a obtenu aucune explication quant aux raisons de son licenciement. La FGTB-UBT sollicite une entrevue avec la direction afin de procéder à une conciliation en vue de la réintégration du travailleur au sein de l'entreprise. (Belga)

Vos commentaires