En ce moment
 

La SNCF veut lancer une application mobile universelle

La SNCF veut lancer une application mobile universelle
La SNCF a annoncé mardi le lancement d'ici à début novembre d'une nouvelle version de son application mobile, avec pour vocation d'en faire un "assistant personnel de mobilité" ouvert à d'autres modeLudovic MARIN

La SNCF a annoncé mardi le lancement d'ici à début novembre d'une nouvelle version de son application mobile, avec pour vocation d'en faire un "assistant personnel de mobilité" ouvert à d'autres modes de transport.

L'application, déjà téléchargée par 12 millions de personnes dans sa version actuelle, "suivra" également le porteur --si celui-ci a donné son accord--, apportant "plus de personnalisation et d'anticipation, en utilisant des outils qui sont motorisés par de l'intelligence artificielle", a indiqué à l'AFP Alexandre Viros, le patron du site oui.sncf et chargé du dossier.

En fonction des parcours habituels, l'application devancera les besoins de l'utilisateur, en lançant par exemple des messages d'alerte en cas de perturbations, a-t-il expliqué.

Elle intègrera notamment les informations en temps réel du trafic de la RATP et ceux des réseaux urbains de Keolis (filiale de transports publics de la SNCF), pour proposer davantage de possibilités de trajets. D'autres opérateurs de bus, vélos en libre-service, parking, VTC et agrégateurs d'offres de taxis doivent venir enrichir l'offre "début 2019", selon M. Viros.

"Il y aura un paiement unique réalisable sur l'application", a promis le responsable. L'idée est d'"avoir un accès sans couture", en payant depuis son portable, au 1er semestre 2019, un trajet utilisant plusieurs de ces modes de transport.

La SNCF entend être un "orchestrateur" des différentes offres, a souligné Alexandre Viros.

Vos commentaires