En ce moment
 

La version papier du journal suisse Le Matin disparaît après 125 ans d'histoire

(Belga) Après 125 ans d'histoire(s), le journal suisse Le Matin va cesser de paraître dès le 21 juillet, a indiqué l'éditeur Tamedia. Il poursuivra cependant ses activités sous forme 100% numérique dès le 23 juillet. La restructuration devrait entraîner la suppression de quelque 40 postes, dont 24 en rédaction.

Le Matin continuera avec une rédaction d'environ 15 personnes qui collaborera étroitement avec le Sport-Center et le Newsexpress de Tamedia, ainsi que le réseau du gratuit 20 minutes. Le Matin est le premier quotidien suisse à franchir le pas du tout numérique. Le Matin, imprimé à près de 38.000 exemplaires pour 218.000 lecteurs, est déficitaire depuis 20 ans. En 2017, le titre a perdu 5,45 millions d'euros et près de 29,44 millions d'euros au cours des 10 dernières années. Malgré les études entreprises pour trouver une solution permettant le maintien de l'offre imprimée, aucune piste durable n'a pu être dégagée, écrit Tamedia. Son lectorat s'érodait en outre année après année. Le quotidien a perdu plus de 80.000 lecteurs en 10 ans sous l'effet notamment de la concurrence des gratuits 20 minutes et Le Matin bleu, ce dernier ayant lui-même disparu en 2009. Dans un édito vendredi matin, la rédaction du journal s'est excusée auprès des lecteurs. "Désolés. Nous sommes vraiment désolés de vous quitter bientôt. Nous avons tout tenté pour conserver la force de la vitamine orange qui est en nous, mais certains éléments ont été plus puissants." "Finalement, nous ressemblions à nos lecteurs: désargentés", poursuit-elle. "Bientôt, les tables des cafés seront en deuil. Comme une vieille habitude, les gens chercheront le titre orange, avant qu'on leur rappelle: il n'est plus là. Alors profitez-en encore quelque temps", conclut la rédaction. (Belga)

Vos commentaires