En ce moment
 

Le nombre de concessionnaires en chute libre: est-ce la fin du garage familial ? (vidéo)

Les concessionnaires automobiles ont de plus en plus de mal à survivre dans un marché très concurrentiel. Ils sont donc forcés de trouver de nouvelles solutions pour assurer leur avenir.

Le marché automobile est difficile. Pour les concessionnaires, les affaires deviennent de plus en plus compliquées, plus encore lorsqu'il s'agit d'un garage unique. Ainsi, en 1990, 6100 concessionnaires étaient recensés en Belgique, contre environ 1800 aujourd'hui, soit une division par trois du nombre de garages.

Pour des raisons économiques, les concessionnaires préfèrent aujourd'hui se rassembler pour ne plus forger qu'un groupe, lequel aura plus de poids sur le marché et sera donc plus viable. "On a un panel de marges variables, quand on voit une voiture, on ne sait même pas la marge que l'on aura dessus. On ne le sait qu'à la fin du trimestre. C'est difficile", explique Armand-François De Wasseige, patron du groupe Jambes Motors.

Un groupe revendu à Steveny, intégrant ainsi un réseau d'une quinzaine de garages. Une nouvelle démonstration de la tendance actuelle. 

Vos commentaires