En ce moment
 

Le patron du FT renonce à sa mirobolante augmentation de salaire

Le patron du FT renonce à sa mirobolante augmentation de salaire
Le patron du quotidien britannique Financial Times renonce à son augmentation de salaire pour 2017LEON NEAL

Le patron du quotidien des affaires britannique Financial Times a annoncé qu'il allait rendre son augmentation de salaire pour 2017, en butte aux critiques du personnel pour avoir bondi de 25%.

La publication des comptes 2017 du journal a révélé que le salaire de John Ridding, directeur général du FT, avait atteint plus de 2,5 millions de livres (2,8 millions d'euros) annuels avant impôt, a indiqué le quotidien jeudi.

John Ridding a précisé dans un mail qu'il allait rendre les 280.000 livres après impôts (sur 510.000 livres) et contribuer ainsi à un fonds consacré à la promotion du rôle des femmes et de leur niveau de salaires au sein de la compagnie.

Il a indiqué qu'à l'avenir, son salaire serait "restructuré" en prenant en compte le niveau de sa rémunération avant le rachat du FT par Nikkei en 2016, soit 1,6 million de livres.

Les rémunérations des patrons britanniques ont augmenté de 23% l'an dernier en moyenne, d'après une étude du High Pay Centre et du Chartered Institute of Personnel and Development parue mercredi.

L'annonce de John Ridding est intervenue alors que les journalistes du quotidien affiliés au Syndicat des journalistes britanniques avaient prévu de se réunir pour évoquer la question, selon le FT,

Vos commentaires