En ce moment
 

Le questions-réponses de Bruno Wattenbergh: comment et pourquoi Ikea a-t-il atteint un tel succès ?

Le questions-réponses de Bruno Wattenbergh: comment et pourquoi Ikea a-t-il atteint un tel succès ?

Le créateur d’Ikéa est décédé ce week-end. Qu’a-t-il réellement inventé pour en faire un tel succès planétaire ? Au départ une idée toute simple. Souvenez-vous, il y a quelques décennies. Vous vouliez acheter des meubles qui ressemblait à quelque chose, vous alliez dans un show-room, vous commandiez, payez un acompte et... vous attendiez trois mois que vos meubles soient fabriqués. L’idée clé d’Ikea a été de permettre au client de repartir immédiatement avec les meubles choisis. Et cela a tout changé.


Pourquoi la méthode Ikea a touché changé ?

Le plaisir d’avoir ses meubles tout de suite. Mais aussi, parce l’emballage plat consomme moins d’espace ce qui permettait d’augmenter le choix disponible. Ikea a donc pu développer son design, multiplier les modèles pour proposer une gamme de produits originaux et de qualité pour toutes les bourses.


Comment Ikea parvient-il à des coûts aussi bas ?

La firme en pratique fixe dès le départ un prix de vente plafond. Et tout le monde, du designer jusqu’au producteur doit respecter cette contrainte. Ensuite l’entreprise utilise le client tout au long du processus d’achat. Le client sélectionne les meubles dans le catalogue, sur le site web ou sur place. Le plus souvent sans l’aide d’un vendeur. Il va chercher les meubles après les avoir payés, les livre chez lui et les monte en général lui-même. Cette étape devenant même une aventure valorisante. Vous rajoutez à cela du choix et de l’innovation: Ikea propose près de 10.000 référence et en revoit 2.500 par an.


Est-ce que le "système Ikea" n’encourage pas un consumérisme débridé ?

Ikea donne aux gens ce qu’ils souhaitent, ce qui leur permet de résoudre leur problème. Et ils le font bien, en démontrant un réel intérêt de comprendre comment vivent les gens et leur offrir ce qu’ils demandent.


Est-ce qu’il existe un "management Ikea" ?

La simplicité, les coûts maitrisés, l'absence de dépenses ostentatoire, vous ne verrez pas sur leur parking de belles grosses voitures de société. Ikea pousse aussi ses collaborateurs à l’innovation, à la prise de risque, au refus du statu quo, et permet donc le droit à l’erreur.


Qu'en est-il de la vraie controverse sur la politique fiscale d’Ikea ou encore sur l’environnement ?

L’entreprise a été bien conseillée et elle a utilisé toutes les pistes fiscales possibles, avec une organisation activité par activité, avec un mécanisme de franchise interne et externe, une répartition géographique entre les Pays-Bas, le Luxembourg et le Lichtenstein. Et à la clé une enquête fiscale de la part de la Commission européenne.

Quant à l’environnement, on ne produit pas autant sans avoir un sérieux impact sur l’environnement. Ikea s’inscrit dans une démarche environnementale aujourd’hui, mais il est trop tôt pour savoir si ce sera du green-washing ou si cela aura un impact réel sur l’environnement.

Vos commentaires