Le sp.a réclame des prix minimums pour les agriculteurs

Le sp.a réclame des prix minimums pour les agriculteurs
Consommation

(Belga) La parlementaire sp.a Annick Lambrecht a déposé une résolution dans laquelle elle plaide pour que le gouvernement impose aux supermarchés des prix minimums en faveur des agriculteurs. "Au lieu de dépenser de l'argent pour résoudre de nouveaux scandales alimentaires, nous devrions mieux soutenir les producteurs", affirme-t-elle vendredi matin sur les sites de plusieurs journaux flamands.

"Après chaque scandale alimentaire, on discute beaucoup mais on ne fait rien", pointe la parlementaire socialiste selon qui "il est temps que les choses changent réellement". Annick Lambrecht propose ainsi que le SPF Économie détermine un prix minimum pour chaque produit. Elle plaide également pour l'interdiction des réductions extrêmes et pour une taxe d'importation sur les produits étrangers dont il existe un équivalent belge. "Il n'est quand même pas logique d'acheter des pommes néo-zélandaises alors que nous en produisons de délicieuses ici", illustre-t-elle. De son côté, le Boerenbond s'est montré peu favorable à cette proposition. "Nous pensons que ce n'est pas une bonne idée d'intervenir sur les mécanismes de marché. Nous préférons de bons accords au sein de l'ensemble de la chaîne alimentaire, afin notamment de ménager les agriculteurs en cas de mauvaises récoltes", indique Luc Vanoirbeek, porte-parole du syndicat agricole, qui se dit néanmoins satisfait du signal positif envoyé par le sp.a. (Belga)

Vos commentaires