En ce moment
 

Le Syndicat autonome des conducteurs de train tire la sonnette d'alarme

(Belga) Le Syndicat autonome des conducteurs de train (SACT) a enclenché vendredi la procédure de sonnette d'alarme, indique ce dernier vendredi dans un communiqué. Selon lui, les négociations avec la direction sur la revalorisation du métier s'enlisent car les propositions de la SNCB sont trop éloignées des exigences des conducteur de train.

Le SACT ne dépose pour l'instant pas de préavis de grève mais le lancement de la procédure de sonnette d'alarme constitue une première étape dans cette voie. Une réunion de conciliation doit dès lors s'engager avec la direction, de laquelle le syndicat espère voir se dégager "des engagements concrets qui répondent au cahier de revendications sur lequel s'accorde l'ensemble des organisations de défense du personnel." "Il semble que les conducteurs de train sont à nouveau oubliés, ou du moins ont le dessous, dans l'instauration des nouvelles mesures", déplore le SACT. Concrètement, le syndicat exige de meilleures conditions de travail. Il désire entre autres trouver une solution à l'augmentation continue du temps de travail, alors que les temps de repos, eux, diminuent. Il demande également une révision des salaires, "seulement pour se rapprocher un tant soit peu de celui des opérateurs privés." Si les discussions ne mènent à aucun accord, des actions de grèves pourraient suivre début juin. Les mois précédents, de nombreux conducteurs de train ont quitté la SNCB pour le transport de marchandises parce que les conditions de travail y sont meilleurs. La SNCB a réagi en annonçant un plan pour rendre le métier plus attractif. (Belga)

Vos commentaires