Les riverains sur le point de déposer un recours contre le permis octroyé à Walibi

(Belga) Le comité constitué par les riverains de Walibi est sur le point de déposer un recours auprès du gouvernement wallon contre le permis intégré octroyé tout récemment au parc d'attractions wavrien. Ce permis délivré en août qui conjugue permis d'urbanisme, commercial et d'exploitation doit permettre à Walibi de poursuivre sa modernisation, en concrétisant un plan d'investissement de 100 millions d'euros sur cinq ans. Les riverains estiment que le document contient des limitations positives, mais ils n'admettent pas l'extension du parc, ni certaines tolérances en matière de bruit.

Le comité de riverains a donc chargé un avocat d'introduire un recours auprès du gouvernement wallon pour deux raisons principales. La première concerne la montagne russe qui devrait être la plus haute et la plus rapide du Bénélux: cette attraction est prévue dans une zone d'extension du parc actuellement classée en zone d'équipements communautaires. Les riverains estiment que cette zone est située trop près des habitations pour accueillir une telle construction, dont ils redoutent les nuisances pour le voisinage. Le deuxième motif invoqué concerne le niveau de bruit de 60 décibels que le permis tolère lors de dix "journées exceptionnelles" organisées chaque année dans le parc. Il s'agit pour les habitants d'un niveau de bruit beaucoup trop élevé, qui ne peut être toléré. Les voisins du parc d'attractions se réjouissent tout de même que plusieurs demandes de Walibi n'aient pas été entendues dans le permis intégré délivré sous plusieurs conditions. (Belga)

Vos commentaires