En ce moment
 

Les téléphones pliables, la très chère innovation des fabricants

Critiqués pour un manque d'innovation ces dernières années, les fabricants de smartphones se sont lancés dans la course aux écrans pliables pour séduire les consommateurs. Un pari risqué selon les analystes pour qui la technologie reste rudimentaire et les prix trop élevés.

Le numéro un mondial du secteur, le Sud-coréen Samsung, est le premier à avoir ouvert le bal en présentant mercredi à San Francisco un smartphone se dépliant pour prendre les dimensions d'une petite tablette.

Son principal concurrent, le Chinois Huawei, a répliqué en dévoilant son propre mobile pliable, le Mate X, dimanche à la veille de l'ouverture du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone.

L'écran du Mate X se replie vers l'extérieur, permettant à l'utilisateur de disposer d'un double écran lorsqu'il est fermé, là où Samsung a fait le choix de replier vers l'intérieur avec un deuxième écran plus petit pour l'utiliser une fois fermé.

Mais cette innovation a un prix pour le consommateur: 1.980 dollars (1.745 EUR) pour le Galaxy Fold et 2.600 USD (2.299 EUR) pour le Mate X de Huawei, disponible cet été. Des tarifs qui n'ont pas manqué de faire réagir lors de la présentation des deux modèles.

Et la concurrence ne veut surtout pas se laisser distancer: le Chinois Xiaomi ou le Suc-Coréen LG travaillent à leur propre téléphone pliable.

En terme de design, les téléphones pliables représentent une rupture dans la forme imposée pour les smartphones depuis 2007, et la présentation par Steve Jobs du tout premier iPhone: un grand rectangle noir avec un unique écran tactile.

Et ils font miroiter la promesse de nouveaux usages, jusqu'ici permis uniquement par une tablette ou un ordinateur portable, dans un appareil nettement moins encombrant.

- "Âge de pierre" -

Les fabricants espèrent eux que l'écran pliable aidera à relancer les ventes de smartphones qui se sont repliées de 4,1% en 2018 à 1,4 milliard d'appareils, selon le centre de recherche IDC. Une deuxième année consécutive de déclin et une tendance qui ne devrait pas s'inverser cette année.

Mais, selon Ben Wood, analyste pour le consultant spécialisé dans les technologies CCS Insight, les appareils pliables pourraient dans un premier temps n'attirer que les "amoureux de gadgets" qui veulent "les tous derniers appareils".

"Je pense que la majorité des consommateurs vont regarder ces nouveautés mais les trouver particulièrement chères", ajoute-t-il, "Nous sommes au début de la future génération de smartphone, je dirais qu'il s'agit de l'Âge de pierre du téléphone pliable".

Selon CCS Insight, les écrans pliables devraient rester un marché de niche jusqu'en 2022.

Car il reste de nombreux défis à relever, au-delà des tarifs pratiqués, selon le consultant: la visibilité reste mauvaise au soleil et les appareils sont encombrants afin de protéger l'écran.

- Assez solides? -

Des analystes s'interrogent aussi sur la résistance de ces appareils, alors que la pliure de l'écran est précisément la zone où des problèmes devraient apparaître avec le temps, et se demandent s'ils marcheront aussi bien pliés que dépliés.

"Jusqu'ici, la tendance a été de faire en sorte que le design ne contienne aucun élément mécanique, afin de garantir une meilleure durée de vie", explique Ian Fogg, analyste spécialisé dans l'industrie mobile pour OpenSignal.

Tant Samsung que Huawei assurent que le téléphone peut résister à plus de 100.000 mouvements de l'écran.

Analyste pour IDC, Ryan Reith ne cache pas son "scepticisme" sur le bon fonctionnement des smartphones pliables dans la mesure où les applications devraient être "tordues" afin de fonctionner également sur le plus petit écran quand le téléphone est plié.

"Il sera nécessaire de s'assurer que la bascule se fait en douceur d'un format d'écran à l'autre, cela va nécessiter énormément de travail pour y parvenir", insiste-t-il.

Selon les prévisions du cabinet de recherche Strategy Analytics, 1,2 million d'appareils pliables pourraient être vendus cette année, un marché qui devrait atteindre les 64,9 millions d'unités en 2023, soit tout juste 3,5% du marché global du smartphone prévu pour cette année-là.

Vos commentaires