En ce moment
 
 

Lubrizol: ouverture d'une enquête pour du "démarchage abusif" au sujet d'analyses

Lubrizol: ouverture d'une enquête pour du
L'usine de Lubrizol, le 8 octobre 2019 à RouenLou BENOIST

La Répression des fraudes a indiqué mercredi avoir ouvert une enquête pour "démarchage abusif", après que des personnes résidant a proximité de l'usine Lubrizol à Rouen ont signalé avoir été victimes d'une arnaque liée à des prélèvements d'échantillons.

Des démarcheurs, qui se disaient mandatés par la préfecture de Seine-Maritime pour effectuer des prélèvements et évaluer la pollution après l'incendie de l'usine, ont facturé cette prestation aux habitants, a détaillé auprès de l'AFP la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), confirmant une information de franceinfo.

Vendredi, la préfecture de Seine-Maritime avait déjà averti sur son compte Twitter que des entreprises effectuaient des démarchages. "Ne répondez surtout pas à leurs sollicitations. Une seule entreprise est mandatée, contactez le 0.800.009.785 pour obtenir ses coordonnées", avait-elle recommandé.

Le 26 septembre, un gigantesque incendie a détruit chez Lubrizol, une entreprise de produits chimiques classée Seveso seuil haut, 5.253 tonnes de produits chimiques. L'incendie a aussi touché trois entrepôts de son voisin Normandie Logistique qui stockait plus de 9.000 tonnes de produits sur son site.

A la suite de l'incendie, qui a dégagé un important nuage noir répandant des suies sur son passage, environ 130 plaintes ont été déposées par des habitants, entreprises ou communes touchés par les conséquences de cette catastrophe.

Vos commentaires