En ce moment
 
 

Mondial de rugby: Japon-Ecosse sera joué comme prévu

Mondial de rugby: Japon-Ecosse sera joué comme prévu
Le centre écossais Chris Harris (G) et le sélectionneur Gregor Townsend (D), lors d'un entraînement, à Shizuoka (Japon) le 8 octobre 2019Anne-Christine POUJOULAT

Les organisateurs de la Coupe du monde ont décidé de maintenir Japon-Ecosse, décisif pour la qualification pour les quarts de finale, dimanche à Yokohama, au lendemain du typhon Hagibis qui a frappé le Japon, faisant 14 morts et causant d'énormes dégâts.

"World Rugby et Japon-2019 ont indiqué que le match aurait lieu comme prévu", ont annoncé les organisateurs dans un communiqué.

La tenue de ce match, au centre d'une polémique, a été annoncée à 11h00 locales, un peu plus de huit heures avant le coup d’envoi du match, prévu à 19h45 (12h45 françaises, 10h45 GMT) à la suite d'une mission d'inspection du stade et de sa pelouse.

"La décision a été prise après une inspection minutieuse des installations et de la structure associée dimanche matin en partenariat avec la ville hôte", a indiqué World Rugby, précisant que les transports "reviendront progressivement à la normale au cours de la journée".

Trois matches de la Coupe du monde, Nouvelle-Zélande-Italie (à Toyota) et Angleterre-France (à Yokohama) samedi, ainsi que Namibie-Canada (à Kamaishi) dimanche, ont été annulés en raison du typhon Hagibis qui a balayé le centre et l'Est du Japon samedi.

Deux autres matches ont été maintenus dimanche: dans le premier, les Etats-Unis ont battus les Tonga (31-12) à Hanazono, dans la région d'Osaka (sud) en début d'après-midi. Puis le pays de Galles doit affronter l'Uruguay à Kumamoto, sur Kyushu, la grande île la plus méridionale du Japon, en grande partie épargnée par le passage d'Hagibis.

- Moment de silence -

Pour la rencontre à Yokohama, World Rugby a émis des recommandations spéciales.

Les supporters désireux d'assister au match dans le stade, qui peut accueillir 72.000 spectateurs, sont invités à "s'informer avant le départ et doivent essayer d'arriver tôt car cela pourrait prendre plus de temps que d'habitude pour pénétrer dans l'enceinte".

Les services offerts aux spectateurs seront réduits, en termes de restauration et de vente de produits dérivés.

L'incertitude autour de la tenue de Japon-Ecosse à Yokohama, dans la banlieue de Tokyo, avait suscité une polémique.

L'encadrement et la Fédération écossaise avaient mis la pression sur World Rugby pour jouer absolument la rencontre, car une annulation, synonyme de match nul (0-0), aurait provoqué l'élimination du XV du Chardon.

Le directeur général de la fédération (SRU) avait notamment déclaré: "Nous ne laisserons pas l'Ecosse être la victime collatérale d'une décision prise à la hâte", laissant planer la menace d'un recours devant les tribunaux en cas d’annulation du match.

En retour, les Ecossais avaient essuyé de sérieuses critiques, de la part de World Rugby mais aussi de leurs adversaires du jour japonais.

Ce match, qui constitue un "vrai-faux" huitième de finale, pourrait permettre au Japon, en cas de victoire ou de défaite assortie d'un point de bonus, de participer aux 8e de finale pour la première fois de son histoire.

Les trois matches disputés dimanche seront précédés par "un moment de silence à la mémoire des victimes du typhon Hagibis", a indiqué la fédération internationale.

"Au nom de World Rugby, nos pensées et notre compassion accompagnent chacun au Japon dans ces moments difficiles", a déclaré Bill Beaumont, son président, cité dans un communiqué de l'institution. "Le Japon s'est révélé le plus chaleureux, le meilleur des hôtes pour la Coupe du monde. Nous sommes à ses côtés par solidarité"".

Le typhon, qui a traversé l'est et le centre du Japon samedi, a fait au moins quatorze morts, selon des responsables officiels japonais. Neuf personnes étaient portées disparues dimanche en milieu d'après-midi.

Chargé de pluies d'une intensité qualifiée de "sans précédent", Hagibis a provoqué des inondations et glissements de terrain meurtriers.

Vos commentaires