NDDL: les expulsions pourront reprendre à partir du 14 mai, affirme Philippe

NDDL: les expulsions pourront reprendre à partir du 14 mai, affirme Philippe
Le Premier ministre Edouard Philippe (c) et le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot (2e g) lors d'une réunion le 25 avril 2018 à l'Hôtel Matignon sur la situation dans la ZAD de Notre-DEric FEFERBERG

Le Premier ministre Edouard Philippe a affirmé jeudi sur Europe 1 que les occupants illégaux de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes n'ayant pas choisi de s'inscrire dans un processus de régularisation devraient avoir "quitté les lieux" à compter du 14 mai.

"La préfète va convoquer pour le 14 mai la première réunion du comité qui a vocation à analyser les dossiers déposés par ceux des occupants illégaux qui veulent rentrer dans (...) le droit commun. A partir du moment où ces procédures sont en oeuvre, ceux qui ont choisi de ne pas s'y insérer devront avoir quitté les lieux", a-t-il affirmé.

Vos commentaires