En ce moment
 

NDDL: "les lignes n'ont pas bougé", affirme une délégation d'opposants

NDDL:
Des membres de la délégation d'occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes après leur recontre avec la préfète des Pays-de-la-Loire, le 18 avril 2018 à NantesJEAN-FRANCOIS MONIER

"Aucune ligne n'a bougé" sur le dossier des régularisations à Notre-Dame-des Landes, a affirmé mercredi une délégation d'opposants à l'issue d'une réunion avec la préfète des Pays-de-la-Loire, Nicole Klein, présidée par le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.

Trois mois après l'abandon du projet d'aéroport, cette réunion cruciale visait à permettre de trouver une issue au conflit, au dixième jour d'opérations de gendarmerie sur le site de 1.650 hectares, marquées par des heurts entre opposants et forces de l'ordre.

Vos commentaires