Neige: au Zénith de Montpellier, une soixantaine de "naufragés de la route" dans l'expectative

Transports

Au Zénith de Montpellier, une soixantaine de "naufragés de la route" en raison de chutes de neige importantes étaient toujours dans l'expectative jeudi après-midi, ne sachant pas s'ils devraient passer la nuit de jeudi à vendredi sur place.

Dans la salle de spectacles transformée par la métropole en centre d’hébergement de la Croix-Rouge, des personnes seules, des couples et des familles attendaient sur des lits de camp. Le personnel de la Croix-rouge distribuait de la nourriture.

"On venait d’apprendre qu’il y avait un espoir de pouvoir partir. L’autoroute A9 en direction de Perpignan où l’on doit se rendre, est dégagée mais l’accès en est bouché par un camion. Ils annoncent encore une attente d’un minimum de quatre heures. Donc il n’est pas impossible qu’on bénéficie des services de la Croix-Rouge encore ce soir", explique Christine Coureau, employée de la mairie de Saint-Estève (Pyrénées-Orientales), qui voyage avec son mari. "On a hâte de rentrer chez nous", ajoute-t-elle.

"On ne sait pas quand est-ce qu’on va repartir. Ils nous ont dit plusieurs fois à la préfecture, +on attend le dégel+. Mais si le dégel vient dans huit jours, on se demande", s'impatiente Colette Smorag, retraitée de 75 ans, partie de Gap, dans les Hautes-Alpes, avec sa fille, son mari et ses petits-enfants et amenée au Zénith par les pompiers jeudi matin.

Sergio Quinteras, un touriste argentin, qui voyage en famille depuis Barcelone et voulait rejoindre Monaco, est plus stoïque: "Nous sommes ici depuis 22H00 hier", explique-t-il. "Ce n’est pas un cinq-étoiles, mais un grand merci aux Français, on est très bien reçus.

“Bien que la météo se soit améliorée, la situation sur les autoroutes est encore assez critique", analyse Thierry Albelda, directeur territorial des actions sociales de la Croix-Rouge de l’Hérault. "Et donc on s’attend encore à recevoir des personnes qui ne pourront pas quitter la région montpelliéraine avant ce soir ou demain, compte tenu des difficultés de circulation puisque les autoroutes sont encore bloquées, principalement par des camions"

Vos commentaires