Neige: la SNCF ralentit ses TGV, perturbations sur la LGV Atlantique

Neige: la SNCF ralentit ses TGV, perturbations sur la LGV Atlantique
La SNCF réduit la vitesse de ses trains sur une partie de son réseau en raison de la neigeLOIC VENANCE
Transports

La SNCF a annoncé mardi avoir réduit la vitesse de ses trains sur une partie de son réseau en raison de la neige, occasionnant de légers retards, tandis que la LGV Atlantique subissait quelques perturbations.

"Depuis ce matin, on a été contraint d'abaisser la vitesse de nos TGV, passant de 320 km/h en moyenne à 220 voire 160 km/h sur les secteurs les plus enneigés", a expliqué la SNCF, jointe par l'AFP.

Ces réductions de vitesse concernent les Lignes à grande vitesse (LGV) Atlantique (Bretagne, pays de Loire, sud-ouest), Nord et Est-européennes (vers Metz et Strasbourg) et impliquent des retards n'excédant pas vingt minutes selon la SNCF.

Sur la LGV Atlantique, le froid et la neige ont néanmoins entraîné des complications: un rail fissuré à hauteur de Vendôme (Loir- et-Cher) qui oblige les trains à circuler à 40 km/h sur un petit tronçon, et un dysfonctionnement de signalisation dans un tunnel entre Marcoussis et Massy.

Conséquence: sur cette ligne, certains TGV accusent des retards compris entre 1H et 1H30 à leur arrivée en gare Montparnasse, et 20 à 40 minutes dans l'autre sens.

"La neige s'agglutine dans les bas de caisse des TGV. Au fur et à mesure, cette neige se transforme en glace. Quand deux TGV se croisent, on peut avoir des blocs de glace qui se détachent, et ça peut occasionner de la casse", a t-elle indiqué.

Selon Météo France, 36 départements sont en alerte orange neige et verglas jusqu'à mercredi 06H00.

Vos commentaires