En ce moment
 

Nivelles opte pour une vente publique électronique afin de céder une ancienne école

(Belga) La ville de Nivelles a confirmé mardi qu'elle allait mettre en vente l'ancienne école de Thines en utilisant une procédure de vente publique électronique en une seule séance, comme le permet la législation depuis le 1er mai dernier. Pour le bourgmestre Pierre Huart, il s'agit de tester un nouveau moyen de mettre des biens en vente, en espérant le meilleur prix possible. Pour l'ancienne école de Thines, suite à une évaluation d'un bureau d'experts, la mise à prix commencera à 210.000 euros. La vente, dont le principe a été approuvé par le conseil communal, aura lieu au mois de septembre.

Les enchères électroniques seront ouvertes le 11 septembre 2018 à 13 h, et se termineront le 19 septembre à 13 h. Le prix de départ de 210.000 euros constitue le minimum en deçà duquel la Ville ne vendra pas le bâtiment. Cette ancienne école de village a été fermée de manière définitive le 30 septembre 1975 et a fait l'objet d'une procédure d'expropriation au début des années 90, lorsque la Région wallonne espérait faire passer sur le site le "chaînon manquant" reliant la RN25 au contournement routier de Nivelles. Le combat des habitants de Thines pour lutter contre ce projet de route a pris des allures de saga et finalement, le tracé retenu est passé bien plus loin. L'école a dès lors été remise en vente en 2014 par la Région wallonne, et les règles permettaient à la ville de Nivelles d'acheter le bâtiment de manière prioritaire, en payant le même montant que celui qu'elle avait reçu près de 25 ans plus tôt lors de l'expropriation. La Ville a bénéficié de cette possibilité mais elle a ensuite défini d'autres priorités, et n'a jamais réhabilité l'immeuble. (Belga)

Vos commentaires