En ce moment
 
 

NLMK Clabecq - Levée des blocages chez NLMK à La Louvière et Manage après l'intervention d'un huissier

(Belga) Un huissier, envoyé par la direction de NLMK et accompagné de la police, est intervenu lundi dans l'après-midi pour faire lever les blocages aux entrées des sites de l'entreprises NLMK à La Louvière et à Manage. Du côté syndical, on trouve la manœuvre déplorable de la part de la direction.

Les grévistes de NLMK qui bloquaient les accès aux sites de l'entreprise à La Louvière et à Manage depuis plusieurs jours ont été délogés lundi après-midi après une intervention d'un huissier mandaté par la direction, avec l'appui de la police. Du côté syndical, on juge la technique déplorable. "Nous avions averti la direction de ne pas utiliser cette méthode car cela ne pouvait qu'envenimer les choses", a indiqué à Belga Philippe Genin (FGTB). "Les piquets de grève ont donc été levés mais nous allons refaire un point de la situation avec les collègues de La Louvière et de Manage pour envisager d'autres manières d'agir." L'accès au site de NLMK La Louvière était bloqué depuis le 11 février par une délégation de travailleurs. Le blocage s'était étendu le lendemain au site de NLMK Manage. Les travailleurs de NLMK Clabecq étaient venus en car, le 11 février, sur le site de La Louvière, dans le cadre de leurs protestations contre le plan social enclenché à Clabecq où la direction de l'entreprise entend supprimer 290 emplois (sur 576) et appliquer un gel sur les salaires du personnel restant. La direction avait déploré ces blocages, évoquant, dans un communiqué, la manque de volonté de la part des travailleurs de dialoguer. "En interne, nous allons faire notre maximum pour minimiser l'impact de ces blocages sur la marche de nos installations mais ils ne doivent plus perdurer", avait précisé Renaud Moretti, CEO de NLMK Europe-Strip Products. (Belga)

Vos commentaires