En ce moment
 
 

Pérou: grosse amende à un constructeur pour destruction de murs incas

Pérou: grosse amende à un constructeur pour destruction de murs incas
Des ruines incas découvertes à Cusco, le 10 septembre 2014J. HALL

Une entreprise de construction a écopé vendredi d'une amende de 2 millions d'euros pour avoir détruit quatre murs incas d'environ 500 ans afin d'ériger un hôtel Sheraton dans la ville patrimoniale de Cusco, a annoncé le ministère de la Culture du Pérou.

Ces murs ont été abattus entre 2012 et 2014. Le bâtiment de sept étages, dont la construction a été suspendue par les autorités en 2016 alors qu'il était presque achevé, se trouve dans la Zone monumentale de Cusco, déclarée Patrimoine culturel de l'humanité par l'Unesco en 1983.

L'entreprise R&G SAC, dont le siège est à Lima, devra par ailleurs démolir "l'excès" de construction (cinq étages) qu'elle a fait dans ce centre historique de l'antique capitale de l'empire inca aux XVe et XVIe siècles.

"Si notre société attache de la valeur à notre patrimoine, nous avons l'obligation de veiller au respect des règles qui cherchent à conserver et à protéger ledit patrimoine", a déclaré la ministre de la Culture, l'archéologue Ulla Holmquist.

Vos commentaires