En ce moment
 
 

Philippe De Backer veut accélérer le dossier 5G

Philippe De Backer veut accélérer le dossier 5G
télécom

(Belga) Le ministre de l'Agenda numérique Philippe De Backer espère que le dossier des enchères pour l'allocation du spectre 5G pourra être au programme du comité de concertation le mois prochain, a-t-il indiqué mercredi lors de la présentation du 8e Baromètre de la société de l'information du SPF Economie. Cette vente aux enchères doit être réglée pour l'Europe d'ici la fin de l'année 2020, mais le dossier prend du retard en Belgique en raison de désaccords entre les différents niveaux de pouvoir.

Pour déployer la fréquence 5G sur le territoire, le gouvernement fédéral doit d'abord organiser une vente aux enchères pour les licences. Mais le dossier est bloqué depuis des mois par des bisbrouilles entre les gouvernements fédéral et des entités fédérées. Ces dernières ne valident pas la clé de répartition pour l'instant sur la table: à savoir 80% pour le fédéral et seulement 20% pour elles. Pour accélérer le mouvement, le ministre De Backer leur a proposé de bloquer sur un compte le revenu de la vente aux enchères des fréquences, estimé à 680 millions d'euros. "Comme ça, on peut se disputer aussi longtemps qu'on veut sur la répartition des bénéfices, mais le déploiement de la 5G peut débuter." De Backer, qui indique ne pas avoir reçu de réponse à ce sujet, espère que le dossier pourra être mis sur table du comité de concertation fin janvier ou début février. Si les entités fédérées donnent leur feu vert, le gouvernement fédéral pourra organiser les enchères. "J'espère que cela possible avant la fin 2020", a conclu le ministre. (Belga)

 

Vos commentaires