Pieter De Crem ne croit pas en une sortie complète du nucléaire en 2025

Pieter De Crem ne croit pas en une sortie complète du nucléaire en 2025

(Belga) Le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) ne juge pas réaliste une sortie complète du nucléaire en 2025, a-t-il affirmé dimanche sur le plateau du Zevende Dag (VRT).

"Tous les indicateurs me disent que la consommation augmentera à un point tel que nous aurons de toute façon besoin d'une période d'exception ou d'une prolongation. Si ces centrales nucléaires peuvent fermer, je dirai 'c'est bien'. Mais tout le débat sur l'énergie nucléaire, sur la nouvelle génération de centrales nucléaires, il semble qu'on ne puisse pas le tenir parce que ça n'arrange pas ceux qui manifestent dans la rue. Pour moi, tout doit pouvoir être ouvert à discussion", a commenté M. De Crem. Son parti le CD&V est quant à lui partisan de la sortie du nucléaire en 2025. Le président du parti, Wouter Beke, l'a encore répété la semaine dernière. Mais Pieter De Crem juge l'échéance intenable. Il se dit "écoréaliste" et argue que la transition énergétique ne doit pas trop peser sur les plus faibles revenus. Le concept d'écoréalisme est régulièrement utilisé par la N-VA, mais le ministre réfute qu'il s'aligne ainsi sur la position des nationalistes flamands. La sortie du nucléaire en 2025 est établie dans une loi de 2003. Elle a été confirmée en 2015 ainsi que - plus récemment - par le gouvernement Michel au printemps dernier. (Belga)

Vos commentaires