Piétonnier, Jour J-2: la Plateforme Pentagone dit le mal qu'elle en pense sur la forme

(Belga) La "Platform Pentagone" a redit vendredi tout le mal qu'elle pense du piétonnier que la Ville de Bruxelles se prépare à inaugurer dimanche sur les boulevards du centre de la capitale, du moins sur la forme, à savoir essentiellement sur le plan de circulation qui l'accompagne. Elle a annoncé l'organisation d'un happening ludique, dimanche à 13 heures, non loin de la place De Brouckère, pour inaugurer ce qu'elle continue d'appeler le "mini-ring", le tracé que les voitures pourront continuer d'emprunter autour de la zone piétonne pour permettre aux automobilistes de s'en approcher au maximum.

Jusqu'à présent, la "Platform Pentagne" a fédéré quelque 25 associations et comités autour d'une charte reprenant des revendications qu'elle continuera à porter dans les mois à venir auprès des autorités de la Ville dont le bourgmestre Yvan Mayeur a répété à plusieurs reprises qu'hormis le piétonnier lui-même, la panoplie de mesures d'accompagnement sont susceptibles d'adaptations. Dans le ligne de mire de la plateforme: le plan de circulation articulé sur la création de quatre nouveaux parkings sans étude préalable de la capacité et du taux d'utilisation de ceux qui existent. Le tout est complété par une offre de transport en commun, selon elle, nettement insuffisante, avec des lignes de bus favorisant les ruptures de charge, et un réseau cyclable à la remorque, ici des piétons, sur les boulevards où leur vitesse sera limitée à 10km/h, et là, des gaz d'échappement des voitures et des autobus, à l'approche de la zone piétonne. Le modèle proposé ne garantit pas de diminution de la pollution de l'air, ni sonore d'ailleurs, estime la "Platform Pentagone", qui craint que les activités sur l'espace libéré de la voiture n'engendre un regain de nuisances pour les riverains, à défaut d'une étude d'incidences et d'un processus participatif digne de ce nom. Ce modèle risque enfin de nuire à la nécessaire variété de l'offre commerciale plus attractive pour les grandes enseignes que les autres, a conclu la plateforme. (Belga)

Vos commentaires