En ce moment
 

Plastiques: des usines recycleront bientôt deux nouveaux types d'emballages

Plastiques: des usines recycleront bientôt deux nouveaux types d'emballages
Total a annoncé la construction d'une unité de recyclage du polystyrène, un matériau qui échappait jusqu'ici majoritairement aux filières de recyclageERIC PIERMONT

Total d'une part et le fabricant de produits d'isolation Soprema d'autre part, ont annoncé mercredi la construction d'unités de recyclage du polystyrène et des barquettes plastiques, deux matériaux qui échappaient jusqu'ici majoritairement aux filières de recyclage.

Ces deux projets distincts, développés en partenariat avec Citeo, organisme agréé par les pouvoirs publics pour gérer la collecte et le traitement des emballages plastiques, ont été dévoilés à l'occasion du World Materials Forum qui se tient à Nancy.

S'il existe des boucles de recyclage pour un certain nombre de matières plastiques, "ce n'est pas le cas pour toutes les résines, donc là, l'idée est d'arriver à créer ces boucles sur deux résines, le polystyrène et certains PET", explique Jean Hornain, directeur général de Citeo.

Dans le premier cas, Total va expérimenter sur son site de Carling (Moselle) une technologie qu'il a développé pour recycler du polystyrène. L'objectif est d'avoir fabriqué l'an prochain 4.000 tonnes de produits contenant au moins 20% de polystyrène recyclé.

Les déchets seront fournis par Citeo, via les emballages collectés auprès des ménages, alors que s'étend progressivement la collecte de tous les types d'emballages.

Quelque 110.000 tonnes de polystyrène sont actuellement mis sur le marché chaque année en France, principalement pour l'emballage alimentaire, les réfrigérateurs et l'isolation, et l'essentiel termine incinéré ou en décharge.

Total compte "valider en 18 mois (la) faisabilité technique et économique" de son procédé. Les fabricants de produits laitiers sont associés au projet pour améliorer la recyclabilité de leurs emballages, tout comme Saint-Gobain, via sa filiale Placoplatre, qui utilise du polystyrène dans ses produits d'isolation.

Le deuxième projet est porté par le groupe Soprema et vise à démarrer dès la fin de l'année une unité de recyclage des barquettes alimentaires en PET (polytéréphtalate d'éthylène) et des bouteilles en PET opaque, dont seule une petite quantité peut être intégrée aux filières de recyclage existantes.

La société produira "une nouvelle matière première, le polyol, un des deux éléments principaux servant à fabriquer du polyuréthane, utilisé dans les mousses isolantes", détaille François China, directeur industriel de Soprema.

Au total, l'usine, située près de Strasbourg et qui a nécessité un investissement de 6 millions d'euros, pourra recycler 5.000 tonnes de PET l'an prochain. Aujourd'hui, 12.000 à 15.000 tonnes de PET opaque et 20.000 à 25.000 tonnes de barquettes sont mises sur le marché en France, précise M. China.

Un peu plus de 20% des plastiques sont actuellement recyclés en France, et le gouvernement a fixé l'objectif d'atteindre 100% à horizon 2025.

Vos commentaires