Plus de 500.000 dollars pour les portes du mythique Chelsea Hotel de New York

Plus de 500.000 dollars pour les portes du mythique Chelsea Hotel de New York
Des portes du Chelsea Hotel de New York, vendues aux enchères le 12 avril 2018Don EMMERT

Une cinquantaine de portes de chambres du mythique Chelsea Hotel de New York, jadis prisé du monde artistique, ont été vendues aux enchères pour un total de plus de 500.000 dollars.

C'est la conclusion de la quête improbable d'un ancien SDF qui, en 2012, avait sauvé ces portes de la déchetterie en les ramassant sur le chantier de rénovation de l'hôtel.

Haut lieu du Chelsea de la "beat generation", le Chelsea Hotel a vu passer le gratin de la musique, de la littérature moderne, de la peinture et du cinéma.

Après y avoir vécu de 2002 à 2011 et en avoir été expulsé faute de pouvoir payer son loyer, Jim Georgiou, avait finalement élu domicile sur le trottoir d'en face avec son chien Teddy.

C'est de là qu'en 2012, il a aperçu des ouvriers qui s'apprêtaient à jeter de vieilles portes et il est parvenu à en sauver une cinquantaine avec l'aide de ses amis.

Jim Georgiou avait ensuite fréquenté une bibliothèque voisine et passé de longues heures à identifier les personnes ayant résidé dans les chambres associées à chacune des portes.

Au total, il est parvenu à associer 22 portes à des résidents célèbres et a obtenu les faveurs de la maison d'enchères Guernsey's l'an passé après avoir essuyé les refus de plusieurs autres maisons de vente.

Jeudi, c'est la porte associée au chanteur et Nobel de littérature Bob Dylan qui a fait le plus fort: vendue 125.000 dollars, commission et frais inclus.

Le rectangle de bois qu'ont poussé de nombreuses fois la chanteuse Janis Joplin et le chanteur canadien Leonard Cohen est parti pour 106.250 dollars.

Un podium complété par la porte de l'artiste Andy Warhol et de l'une de ses muses, Edie Sedgwick, vendue pour 65.625 dollars.

Sollicité par l'AFP, Guernsey's n'a pas pu fournir immédiatement un total pour la vente.

Selon un calcul effectué par l'AFP sur la base des résultats sur le site liveauctioneers.com, où s'est déroulée cette vente en ligne, le produit dépasse 500.000 dollars.

Jim Georgiou ne vit désormais plus dans la rue et est hébergé par des amis et, malgré ses moyens limités, il a décidé de donner la moitié des recettes de la vente à l'ONG City Harvest qui aide les New-Yorkais victimes de la faim.

Construit en 1883, le Chelsea Hotel n'est plus un hôtel depuis 2011. Il a été racheté en 2016 pour 250 millions de dollars par un groupe d'investisseurs. Il doit être converti en hôtel de luxe et abritera également plusieurs appartements.

Vos commentaires