En ce moment
 

Procès Pastor: les avocats des auteurs du guet-apens réclament une peine "proportionnée"

Procès Pastor: les avocats des auteurs du guet-apens réclament une peine
Croquis d'audience de Wojciech Janowski jugé devant la Cour d'assises des Bouches-de-Rhône, le 17 septembre 2018 à Aix-en-ProvenceBenoit PEYRUCQ

Les avocats des auteurs présumés du guet-apens qui a coûté la vie à la milliardaire monégasque Hélène Pastor et à son chauffeur, en 2014 à Nice, ont réclamé mardi, devant les assises, une peine "proportionnée" pour leurs clients.

Vendredi, l'avocat général avait requis la réclusion à perpétuité à l'encontre d' Al Haïr Hamadi, le guetteur présumé, et de Samine Saïd Ahmed, le tireur présumé. Une peine identique à celle de l'accusé principal, gendre de Mme Pastor et commanditaire présumé du double meurtre, Wojcieh Janowski, assortie dans son cas de 22 ans de sûreté.

"La perpétuité, c'est le retirer du monde, c'est le fer rouge, c'est l'exclure du genre humain", a plaidé, devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, Me Michel Pezet, avocat de Al Haïr Hamadi.

"L'argent rend fou, l'argent rend dépendant, ce que vous acceptez pour l'un vous le retirez à l'autre? ", a lancé l'avocat, faisant allusion à la peine plus légère, 30 ans de réclusion criminelle, demandée à l'encontre de l'organisateur du double crime, Pascal Dauriac.

Le tueur et le guetteur, "ce sont des Pieds Nickelés, Hamadi serait le grand organisateur? C'est une farce", a ajouté Me Pezet: "Il mérite condamnation mais il faut l'aider à se reconstruire", a-t-il poursuivi faisant valoir que derrière les murs de la prison, son client avait commencé à s'amender, à étudier et à passer le bac.

A son tour, l'avocat de Samine Saïd Ahmed, Me Denis Fayolle, s'est élevé contre une condamnation à perpétuité "la marche la plus haute sur l'échelle de notre système répressif" que son client, "ultime maillon, bras armé d'une entreprise criminelle qui le dépasse" ne mérite pas, selon lui.

S'interrogeant sur la présence d'un éventuel "troisième homme" lors du guet-apens, il a minimisé le rôle de son client, "tueur recruté au petit bonheur la chance" quelques heures avant les meurtres par le guetteur, Hamadi, présent quant à lui à toutes les réunions préparatoires.

Hélène Pastor, 77 ans, héritière d'un empire immobilier monégasque, et son chauffeur égyptien Mohamed Darwich, 63 ans, avaient été mortellement blessés par balle, le 6 mai 2014, devant un hôpital à Nice. 10 personnes sont jugées devant les assises pour leur participation, à des degrés divers, à ce double assassinat.

Mardi après-midi, ce sont les défenseurs de M. Janowski qui ont la parole. Le verdict est attendu mercredi.

Vos commentaires