Projet d'aéroport géant en Pologne: les habitants de la zone disent non

Projet d'aéroport géant en Pologne: les habitants de la zone disent non
La Pologne connaît ces dernières années une croissance rapide du trafic aérienOZAN KOSE

Les habitants de la commune polonaise de Baranow, où le gouvernement conservateur se propose de créer un aéroport géant, ont massivement voté contre ce projet lors d'un référendum consultatif dimanche.

Il s'agit d'un référendum consultatif, dont le résultat ne peut faire revenir le gouvernement sur sa décision de construire cet aéroport censé remplacer, à l'horizon 2027, celui de Varsovie, et servir toute l'Europe centrale.

Selon le procès-verbal publié par les autorités communales, 1.555 personnes, soit 82,5% des votants ont répondu non à la question de savoir si elles souhaitaient voir l'aéroport s'installer dans leur commune et obliger certains d'entre eux à quitter leurs terres et leurs maisons. 322 personnes ont voté en faveur du projet.

En outre, 93,9% des votants ont estimé que les conditions d'indemnisation offertes par l'Etat n'étaient pas satisfaisantes.

La participation a atteint 47%, alors qu'en droit polonais le seuil de 30% doit être atteint pour que le résultat d'une telle consultation soit valide.

"Nous ne sommes pas surpris par le résultat et nous le considérons avec humilité", a déclaré le délégué du gouvernement chargé du projet, le ministre Mikolaj Wild. Les autorités poursuivront leurs efforts d'explication, a-t-il annoncé.

Le 1O mai, le Parlement polonais a voté une "loi spéciale" qui définit les conditions du financement et de la construction de cet aéroport et permet notamment d'obtenir relativement rapidement les terrains nécessaires.

L'aéroport baptisé "Solidarité" et censé devenir un hub intercontinental pour la Pologne et les pays voisins, doit être créé à quelque 40 km à l'ouest de Varsovie, à proximité de l'autoroute A2 et de la ligne de chemin de fer reliant la capitale à Lodz.

Le coût total du projet atteindrait 8,2 milliards d'euros, dont 4,5 milliards pour l'aéroport lui-même, 2,1 milliards pour la gare et la ligne de chemin de fer et 1,6 milliard pour l'adaptation du réseau routier.

Sa capacité doit atteindre à son ouverture 45 millions de voyageurs par an et pourrait être portée à terme à 100 millions.

La Pologne connaît ces dernières années une croissance rapide du trafic aérien. En 2017, près de 40 millions de passagers sont passés par ses aéroports et les prévisions officielles vont jusqu'à 60 millions en 2030.

Selon les estimations officielles, l'aéroport international de Varsovie-Okecie, récemment modernisé, qui a accueilli 15,7 millions de voyageurs en 2017, n'est pas loin d'être saturé.

Vos commentaires