En ce moment
 
 

Comment isoler correctement votre maison pour réduire votre facture d'énergie ? Voici les conseils d'un spécialiste

Comment isoler correctement votre maison pour réduire votre facture d'énergie ? Voici les conseils d'un spécialiste
 
 

La "semaine verte" continue sur RTL avec tout d'abord cette question : pensez-vous que l'isolation de votre maison est "suffisante" pour réduire votre consommation d'énergie ? Apparemment, la réponse est "oui", si on en croit ce sondage RTL info. 68% des personnes interrogées estiment que leur habitation est "bien isolée". Et c'est vrai que c'est important, même si le prix des matériaux d'isolation a beaucoup augmenté depuis un an.

C’est l’une des solutions pour faire face aux augmentations du coût de l’énergie : l’isolation de nos habitations. Des gestes ou des investissements qui peuvent à la clef réduire nos factures de manière drastique. Visitée guidée dans l’univers de l’isolation et de ses avantages.

Il y a quelques semaines, les habitants d’une maison à Montignies-sur-Sambre ont fait appel à un auditeur en énergie afin de déterminer les postes sur lesquels ils peuvent améliorer l’isolation. La première étape est un mur extérieur. "Les gens ont très froid, vous avez une grande surface. En isolant ce mur-là, il y a vraiment un gain substantiel qui va être fait", assure François Levie, auditeur énergétique. "On va mettre une épaisseur de 14cm", précise-t-il.

La toiture, un poste important 

Pour cet expert, l’autre poste important, c’est la toiture. A l’heure actuelle, il n’existe presqu’aucune isolation. Pour le comprendre, il faut se rendre à l’intérieur de la maison. Un faux plafond existe. Les travaux se feront dès lors par l’extérieur.

"Il y a vraiment aucune isolation. On sent donc le froid par rapport à en bas", explique Angie, l’habitante. "Là, vous allez vraiment gagner en confort et en consommation en isolant par le toit", lui promet l’auditeur énergétique.

Dans cette habitation, en ajoutant le changement d’un ancien boiler et l’isolation du plancher, on s’attend à 30% d’économie sur la facture pour un investissement de 60.000 euros, en grand partie subsidiés. D’autres conseils existent, moins coûteux mais efficaces.

Des conseils moins coûteux et efficaces 

"Il fait très chaud derrière le radiateur, donc il y a beaucoup de chaleur qui passe vers l’extérieur. Donc en mettant un écran, c’est une feuille d’aluminium qui est collée sur une feuille de polyéthylène. C’est très facile à mettre et on gagne 1% sur la consommation", conseille François Levie.

Il donne ensuite un autre exemple avec des tuyaux dans la cave. "Vous avez des tuyaux qui ne sont pas isolés ici et donc cela serait une bonne idée de les isoler parce que pour le moment, ces longueurs de tuyaux chauffent la chaufferie pour rien", indique l’expert.

"Quand on voit la situation, cela ne va pas aller en diminuant, donc je trouve que ce qu’on peut récupérer par la suite, il faut le faire", estime Angie.

On va facilement diminuer sa facture de 25%, et c’est sur du long terme

Voici les principaux postes qui entrainent des pertes de chaleur et donc des hausses de consommation : une toiture mal isolée (25 à 30% de perte), les murs extérieurs (20-25% de perte), le sol (7 à 10%), les fenêtres (10 à 15%) et les entrées d’air parasites (20 à 25%).


A l’heure de l’augmentation du coût de l’énergie, isoler est devenu primordial. "Prenons l’exemple d’une toiture qui n’est pas isolée, que l’on va isoler aux standards actuels, on va facilement diminuer sa facture de 25%. Et c’est sur du long terme puisqu’un isolant posé dans les règles de l’art va avoir une durée de vie de l’ordre de 40-60 ans, la durée de vie du bâtiment", explique Jacques Fraipont, consultant guichet énergie pour la Région wallonne.

"Pas d'auditeur, pas de primes"

Et pour une large majorité des travaux d’isolation, des primes wallonnes existent. Pour en profiter mieux vaut le savoir, il faut faire à des experts auditeurs. "Cela va vraiment être un état de lieux de l’état du bâtiment duquel va découler toute une série de recommandations qui permettront de demander les primes. Pas d’auditeur, pas de primes", insiste-t-il.

Pour l’heure, même si les matériaux d’isolation ont connu en un an des hausses de prix proches parfois de 50%, les experts confirment qu’isoler reste un moyen de réaliser des économies sur le long terme.


 




 

Vos commentaires