Tour de France: Hinault appelle le peloton à sanctionner Froome en faisant grève

Tour de France: Hinault appelle le peloton à sanctionner Froome en faisant grève
Le quintuple vainqueur du Tour de France Bernard Hinault lors de la 3e étape de Paris-Nice, le 7 mars 2017 à Chablis (Yonne) Philippe LOPEZ
sport

Le quintuple vainqueur du Tour de France Bernard Hinault a appelé mercredi le peloton de la prochaine Grande Boucle à faire grève pour sanctionner Chris Froome - dans l'incertitude quant à sa présence après un contrôle antidopage anormal - si les instances du cyclisme ne le font pas avant.

"Si les autorités internationales ne le sanctionnent pas, c'est aux coureurs de prendre leurs responsabilités", a expliqué à l'AFP l'ancien champion français.

Hinault a estimé que "si les coureurs acceptaient un tricheur dans la course, c'est leur problème !".

Dans une interview accordée à Ouest France, Hinault appelle les coureurs à faire grève en Vendée, lors de la première étape le 7 juillet. "Le peloton doit mettre pied à terre et faire grève en disant : +Si lui est au départ, on ne part pas +".

Selon le Breton interrogé par le quotidien, "le peloton est trop gentil. On en a condamné d’autres, tout le monde était d’accord, et lui, on ne va pas le condamner car on dit qu’il a un contrôle anormal ? Non, ce n'est pas un contrôle anormal".

"On a condamné Contador pour la même chose, il a pris une suspension, et lui n’aurait rien ?", s'interroge le triple vainqueur du Giro.

"La ventoline, ce n’est peut-être pas grand-chose, ce n’est peut-être pas ça qui lui a fait gagner le Tour d'Espagne, on ne le sait pas, mais (à cette dose) c’est interdit. Les règles sont les mêmes pour tout le monde", a-t-il ajouté dans les colonnes du quotidien breton.

Christopher Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a présenté une concentration "anormale" de salbutamol lors d'un contrôle antidopage lors de Tour d'Espagne 2017 et est toujours dans l'attente d'une décision du tribunal antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI).

Vos commentaires