Tracteurs sur la RN25: Nivelles et Genappe opposées à un statut de route pour automobiles

(Belga) Les conseils communaux de Nivelles et de Genappe ont tous deux planché lundi soir sur le projet d'arrêté du ministre wallon de la Mobilité, Carlo Di Antonio (cdH), qui voudrait exclure les convois agricoles de la circulation sur le tronçon de la RN25 situé entre Nivelles et Corroy-le-Grand (Chaumont-Gistoux). Les deux conseils communaux se sont prononcés à l'unanimité contre ce projet de texte, en souhaitant notamment qu'une étude soit préalablement réalisée pour évaluer la faisabilité et les impacts d'une telle mesure, si elle devait être prise à l'avenir.

Dans les deux conseils communaux, l'ensemble des élus, majorité et opposition confondues, ont voté défavorablement sur le projet d'arrêté soumis aux communes par le ministre wallon, et qui voudrait confirmer un statut de "route pour automobiles" de la RN25 entre Nivelles et Corroy-le-Grand. La décision votée à Nivelles lundi soir charge ainsi le collège communal d'adresser un courrier au ministre Di Antonio afin de "suspendre la décision tant qu'une étude objective et complète n'aura pas été réalisée afin de proposer des solutions raisonnables pour garantir la sécurité sur la N25 tout en permettant aux agriculteurs d'exercer leur métier". Dans ce cadre, le conseil communal de Nivelles a proposé à la Province du Brabant wallon (qui en avait elle-même émis la suggestion il y a quelques jours à la suite d'une réunion avec différents acteurs du dossier) de coordonner une telle étude. Il s'agit notamment d'étudier des solutions d'aménagement sur la RN25 d'une part, et d'autre part de plancher sur des aménagements sur les voiries de remembrement qui pourraient constituer une alternative. (Belga)

Vos commentaires